Canton de Schwytz

Canton de Schwytz
(de) Kanton Schwyz
(it) Canton Svitto
(rm) Chantun Sviz
Drapeau Blason
Carte
Géographie
Capitale Schwytz
Superficie 906,92 km2
Pays frontaliers Cantons de Glaris, Lucerne, Saint-Gall, Uri, Zoug, Zurich
Population
Population 153 057 habitants
Densité 169 habitants/km2
Gentilé Schwytzois, Schwytzoises
Langue(s) parlée(s) Allemand
Politique et fonctionnement
Type de gouvernement Canton suisse
Modifier voir modèle  modifier
Images sur le canton de Schwytz Vikidia possède une catégorie d’images sur le canton de Schwytz.

Le canton de Schwytz (SZ) est un canton suisse qui se trouve au centre du pays. Le chef-lieu du canton est la ville de Schwytz. Il est surtout montagneux. C'est un des trois cantons qui en 1291 ont fondé la Confédération des Trois cantons, qui est à l'origine de la Suisse.

Les cantons voisins sont Uri, Glaris, Saint-Gall, Zurich, Zoug et de Lucerne.

En allemand, il se nomme Kanton Schwyz, en italien Canton Svitto et en romanche Chantun Sviz.

Il y a environ 147 000 habitants (2016). La langue officielle est l'allemand (90 % de la population), mais la langue d'usage courante est un dialecte alémanique.

Les habitants sont aux trois quarts de confession catholique.

Géographie

Le canton de Schwytz est situé entre le lac de Zoug, le lac des Quatre-Cantons et le lac de Zurich.

La superficie est de 908 km².

Le canton est surtout montagneux. Il s'étend sur les Alpes et Préalpes centrales de la Suisse. La plus haute altitude est de 2 802 m au Bös Fulen, l'altitude la plus basse est de 406 mètres.

L'espace du canton est surtout consacré à l'agriculture (40 %), mais les forêts occupent une place importante (environ le tiers du territoire) et les espaces incultes (hautes pentes et lacs) représentent 20 % de la superficie.

Histoire

Le canton tire son nom (du vieux haut-allemand swedan signifiant « brûler ») des occupations de ses habitants qui ont défriché l'espace pour leurs cultures et leurs troupeaux.

En 1291, le canton de Schwytz s'unit aux cantons d'Uri et d'Unterwald pour former la Confédération des Trois Cantons. C'est de lui que le pays tire son nom actuel.

Pendant la période de la Révolution française, en 1797-1798, le canton est partagé entre les nouveaux cantons de Waldstätten et de Linth. Il retrouve son existence de canton en 1803 avec la création de la Confédération helvétique dont Napoléon Bonaparte est le protecteur.

Voir aussi

Liens

Lien externe

Les 26 cantons suisses
Argovie   Appenzell Rhodes-Intérieures   Appenzel Rhodes-Extérieures   Berne   Bâle-Campagne   Bâle-Ville   Fribourg   Genève   Glaris   Grisons   Jura   Lucerne   Neuchâtel   Nidwald   Obwald   Saint-Gall   Schaffhouse   Soleure   Schwytz   Thurgovie   Tessin   Uri   Vaud   Valais   Zoug   Zurich
(Pour modifier le modèle : voir ici.)
Portail de la Suisse   Tous les articles sur la Suisse.

47°04′N 8°45′E / 47.067, 8.75

This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.