Château de Versailles

Le château de Versailles est un palais français construit à la demande de Louis XIV à Versailles. Il fut la résidence du roi, de la Cour et du gouvernement royal de 1682 à octobre 1789. De nombreux souverains européens ont fait construire au cours du XVIIIe siècle des imitations du château dans leurs capitales.

Vue aérienne du château de Versailles
Le château de Versailles en 1722

Histoire et description du château

Le château de Louis XIII. La partie la plus ancienne du château de Versailles

Le rendez-vous de chasse de Louis XIII

En 1661, il existait à l'emplacement du palais actuel, un petit château construit par Louis XIII. Il servait de rendez-vous de chasse au roi qui venait souvent chasser dans la région forestière et marécageuse de Versailles dont il était le seigneur depuis 1631. Désireux de s'éloigner de Paris, qui lui avait été hostile pendant la révolte de la Fronde, Louis XIV décide de faire édifier un palais à Versailles. Ce palais devait surpasser en beauté le château de Vaux-le-Vicomte que venait de lui faire visiter son ministre des finances Nicolas Fouquet (qui sera arrêté pour malversation quelque temps plus tard).

Début des travaux de Louis XIV

Les étapes de la construction du château

Commencés en 1661, les travaux, très coûteux, ont duré jusqu'en 1710. Les architectes furent Le Vau et Mansart qui avaient été les constructeurs de Vaux-le-Vicomte. La décoration a été dirigée par Le Brun. Les architectes vont bouleverser la nature pour y installer le palais. La petite colline où s'élevait le château de Louis XIII va être agrandie en y amenant de la terre. Les marécages vont être drainés pour fournir les étendues nécessaires aux jardins. Pour creuser le Grand canal (1 650 mètres de long pour le grand bras et 1070 pour le petit bras), on va éventrer une colline. Pour fournir l'eau nécessaire aux centaines de fontaines, on va construire un immense réseau d'alimentation avec canalisations et aqueducs parcourant toute la région.

Louis XIV a refusé que l'on touche aux constructions de son père. Elles constituent l'entourage de la cour de marbre au cœur du château. C'est là qu'étaient situées la chambre et une partie des grands appartements du roi, c’est-à-dire des pièces de réception où se déroule la vie officielle du roi. Les façades sont de brique, les parements des fenêtres sont en pierre de taille ; les toits en pente sont couverts d'ardoises. À partir de 1662, le roi fait agrandir le château. Dans le même style, on construit deux ailes en avancées et légèrement décalées sur la façade Est (vers la ville). Ces ailes contiennent des écuries, les cuisines et l'office. En 1664, le roi, qui réside habituellement au château de Saint-Germain-en-Laye, tout proche, reçoit la Cour à Versailles et lui offre les spectacles des Plaisirs de l'île enchantée où lui-même participe comme artiste. Les années suivantes sont consacrées aux aménagements des jardins et des bassins par André Le Nôtre.

Le château vers 1675, avant la construction de la Galerie des Glaces

Construction de l'enveloppe centrale

À partir de 1668, Le Vau, pour agrandir le château, réalise l'enveloppe au sud, à l'ouest et au nord, dans un style architectural nouveau. Les façades en pierre de taille comprennent trois niveaux :

Sur la façade ouest, donnant sur le parc, seules les ailes ont les trois niveaux. La partie centrale, à ce moment de la construction, est une vaste terrasse (où Mansart logera plus tard la galerie des Glaces). C'est dans cette enveloppe nouvelle que sont créés les Grands appartements du roi et ceux de la reine. Durant la même période, le Grand canal et le bassin d'Apollon sont aménagés dans le parc.

La galerie des Glaces, l'aile sud

Vue actuelle de la façade ouest, avec la galerie des Glaces.

En 1678, le roi confie à Mansart la construction d'une immense galerie couverte sur la terrasse de la façade ouest : c'est la galerie des Glaces. C'est aussi à ce moment que Louis XIV décide de fixer la résidence permanente de la Cour à Versailles. Pour pouvoir loger plusieurs milliers de personnes (dont près de 4000 serviteurs logés), de nouveaux agrandissements sont nécessaires. Mansart va alors construire les ailes du sud (réservée à la famille royale, elle sera terminée en 1682) et du nord (réservée aux princes du sang). Les quelque 1400 serviteurs présents en permanence sont hébergés sous les toits (attiques). Il faut aussi prévoir d'accueillir la foule des courtisans admis quotidiennement à la Cour et les milliers de quémandeurs qui peuvent s'adresser au roi. Le surplus de la domesticité et les soldats de la garde sont logés dans des bâtiments annexes au château. Désormais Versailles atteint son extension maximum (500 mètres de long), menée à terme en 1686.

Pour en savoir plus, lire l’article : Galerie des Glaces.

L'aile nord, la Chapelle royale et l'Opéra

Chapelle royale (1689-1710)
Galerie des Glaces (1678-1686)

La Cour s'installe définitivement à Versailles en 1682. Elle vit au milieu du bruit, de la poussière, car les travaux ne sont pas terminés. Il y a alors près de 36 000 ouvriers et 6000 chevaux qui poursuivent la construction et l'embellissement du palais. La galerie des Glaces n'est achevée qu'en 1686, l'aile du Nord qu'en 1689. Immédiatement on en démolit une partie pour édifier la chapelle royale (la quatrième construite à Versailles). Les travaux sont interrompus en 1685 à cause de la guerre de la Ligue d'Augsbourg que Louis XIV mène contre la quasi totalité des souverains européens, guerre qui assèche les finances royales. Ils ne reprennent qu'en 1699 pour finir en 1710.

L'Opéra royal sera construit beaucoup plus tard, à la fin du règne de Louis XV, entre 1768 et 1770.

Les appartements royaux

Au premier étage du château, on trouve les deux catégories d'appartements royaux :

Le Grand appartement du Roi

C'est une suite de pièces richement décorées installées dans la partie nord récente du château (enveloppe de Le Vau) :

Le Grand appartement de la Reine

Beaucoup moins étendu, il occupe la partie sud de l'enveloppe de Le Vau et donne sur le parc. Il comprend la chambre de la reine, le salon des nobles de la reine où se faisaient les présentations à la Cour, l'antichambre de la reine et une salle des gardes de la reine donnant sur un escalier imposant qui était l'entrée normale du château.

Au XVIIIe siècle, au rez-de-chaussée, dans les ailes nord et sud autour de la cour de Marbre, ont été aménagés les appartements des enfants du roi Louis XV (un fils, le Dauphin et quatre filles).

La vie à Versailles

Repas

Les jours de fête, la table du roi peut compter jusqu'à 250 plats différents ! Louis XIV est placé sur un fauteuil au centre de la table alors que ses invités sur les cotés de la table sur des sièges pliants. Pour la sécurité du roi des officiers de bouche goûtent chaque plat afin de vérifier que les plats ne sont pas empoisonnés.

Fêtes

Pour organiser des fêtes somptueuses, Louis XIV fait appel à de célèbres artistes, comme Molière qu'il aime beaucoup. Celui-ci réalise des grands spectacles auquel le roi, très bon danseur, n'hésite pas à participer.

Divertissements

Louis XIV accorde une large place aux fêtes et aux divertissements, qui, selon lui, participent de l'art de gouverner.

Hygiène

Un château sale

Au XVIIe siècle, l'eau est considérée comme un poison qui s'infiltre dans le corps dans le but de détruire les organes. C'est pour cette raison qu'on ne prenait presque pas de bain. Même le roi Louis XIV ne se lavait pas, tout comme ses courtisans, bien que le château soit alimenté en eau courante... Pour ne pas paraître trop sale, on change de chemise très souvent, on se frotte très fort avec du linge blanc, et on se parfume beaucoup, ce qui donne cette odeur très étouffante à certaines personnes. Cette méthode de lavage est appelée toilette sèche.

Parfois, à l'époque, on se lavait les dents avec de la pierre ponce en poudre ou de l'os de seiche, et on parfumait son haleine avec de la pâte d'iris. Malgré leur aversion pour l'eau, les nobles continuent d'utiliser l'eau pour se laver les mains et la bouche. En 1680, Louis XIV ordonne la construction d'un appartement des bains, mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, il est plus utilisé comme lieu d'exposition que comme salle de bain.

Ce lit de repos est installé dans la salle de bain de Marie-Antoinette, au château de Versailles.

Les familles royales et les courtisans ont à leur disposition des cabinets d'aisance, petites pièces qui enferment la fameuse chaise percée : un pot de chambre en céramique enfermé dans un siège qui peut varier d'élégance. Des valets prévus à cet effet vident régulièrement les pots. Pour ne pas faire empester le château, Louis XIV avait construire un réseau de fosses reliées directement à un égout. La vision qu'il incarne d'être un monarque très peu soucieux de l'hygiène est donc assez mal argumentée. Malgré cela, le château reste très sale et malodorant à cette époque.

Il y a également des cabinets de toilettes publiques au château, mais bien peu : seulement 2 pour les 3 000 résidents du château et les autres visiteurs journaliers. C'est pour cette raison que le sol du château est parsemé de toute part d'urine ; les visiteurs du château ont parfois besoin de se soulager. Malheureusement, les liquides commencent à s'infiltrer à travers les murs.

La belle-sœur de Louis XIV, se plaint régulièrement de la saleté du château qui la répugne et qui l'empêche de quitter ses appartements.

Un château qui redevient propre

À partir du XVIIIe siècle, l'idéologie de la propreté se révolutionne. On ne tolère plus les odeurs de transpiration, autrefois considérées comme vigoureuses. Les parfums écœurants sont démodés et rejetés, et surtout l'eau reprend sa véritable place, dans la baignoire... Louis XV donne l'exemple en faisant construire sept immenses salles de bains dans ses appartements privés. Peu à peu, la famille royale, puis tous les courtisans, commencent à utiliser la salle de bain quotidiennement. Maintenant, on peut compter plus d'une centaine de salles de bains.

Les chaises à l'anglaise, équipées de chasse d'eau, sont apparues vers 1727. Elles sont alimentées continuellement en eau courante qui permet de conduire les détritus locaux vers les endroits appropriés tout en passant un petit coup d'eau sur les toilettes. Malheureusement, ces rares équipements sont exclusivement réservés à quelques résidents privilégiés du château et les mauvaises habitudes règnent encore par-ci, par-là. C'est pour cela que, vers le XVIIIe siècle, le roi est dans la nécessité de condamner un certain nombre de parties du château pour les faire nettoyer totalement. On menace aussi à plusieurs reprises des résidents de condamner les fenêtres de leur chambre s'ils s'obstinent à vider leur pot de chambre par les ouvertures.

Sous le règne de Louis XVI, les chaises anglaises se sont installées dans chaque chambre du château, et on commence même à installer des bidets. La toilette est devenue agréable et coquette pour les femmes : c'est presque un concours. Les idées ont changé, même Marie-Antoinette reçoit maintenant nue dans sa baignoire !

Les jardins de Versailles

La façade ouest (sur le parc). Œuvre de Le Vau et Mansart (pour la partie centrale et les ailes)

Le Nôtre a aménagé, en collaboration étroite avec Louis XIV, le parc du château, vaste jardin régulier aux formes géométriques, modèle universel du « Jardin à la française ».

Pour en savoir plus, lire l’article : Parc de Versailles.
Petit Trianon : le Hameau de la Reine.

Les Trianons

Pour pouvoir s'isoler et n'être entouré que de quelques courtisans choisis, Louis XIV fera construire, dans le parc de Versailles, en 1670 le Trianon de porcelaine (détruit en 1687) puis, à son emplacement, le Grand Trianon. Louis XV fera édifier en 1762 le Petit Trianon. La reine Marie-Antoinette fera aménager le Hameau de la reine.

Voir aussi

Images sur le château de Versailles Vikidia possède une catégorie d’images sur le château de Versailles.
Il y a un quiz sur le château de Versailles.

Lien interne

Liens externes

Sources

Résidences des rois de France
AmboiseBloisChambordFontainebleau -
le LouvreMarly - Saint-Germain-en-Laye -
Les TuileriesVersailles - Vincennes
Article mis en lumière la semaine du 8 novembre 2010.
Portail de l'architecture   Tout sur les monuments et les architectes célèbres.
Portail de Paris  Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.

48°48′18″N 2°07′10″E / 48.805, 2.11944

SA Cet article a été proposé comme Super article mais n'a pas été élu. Voir sa page de vote.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.