Charles II d'Angleterre

Le roi Charles II d'Angleterre.

Charles II Stuart, né le 29 mai 1630 à Londres et mort le 6 février 1685 à Londres, est un roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande qui a régné de 1660 à 1685.

Biographie

Jeunesse

Il est le fils ainé du roi Charles Ier d'Angleterre et de son épouse Henriette de France (elle-même fille du roi Henri IV). Pendant sa jeunesse, son père (qui gouverne en monarque absolu) est en conflit avec le Parlement. En 1642, une guerre civile éclate entre les partisans du roi et ceux du Parlement, et les armées des deux camps s'affrontent. Le futur Charles II est envoyé en 1646 aux Pays-Bas, où sa sœur Marie a épousé le prince Guillaume II d'Orange-Nassau. Son père le roi Charles Ier est vaincu, capturé puis décapité en 1649 et, pendant les années 1650, l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande sont gouvernés par Olivier Cromwell puis par le fils de celui-ci, Richard Cromwell, qui abdique en 1659.

Règne

Après l'abdication de Richard Cromwell, une période d'incertitudes s'installe, ce qui amène le Parlement à rétablir la royauté (Restauration anglaise). De retour d'exil en 1660, Charles II accorde des titres et des terres à ceux qui l'ont soutenu et abroge certaines taxes impopulaires. Le nouveau Parlement est en majorité royaliste et de religion anglicane. Le début du règne est marqué par une série de catastrophes : en 1665, une épidémie de peste fait de nombreuses victimes et, en 1666, un incendie ravage Londres.

En 1679, le parlement vote l' Habeas Corpus Act qui protège la libertté individuelle des Anglais et l'indépendance des juges face à la politique absolutiste et répressive des gouvernements de Charles II.

À l'extérieur, Anglais et Hollandais s'affrontent outre-mer, pour posséder les territoires d'Afrique et d'Amérique du Nord appartenant aux Pays-Bas. Les Anglais s'emparent tout d'abord de la Nouvelle-Amsterdam (qui est rebaptisée New York), puis ils subissent ensuite une grave défaite en 1667 : les Hollandais remontent la Tamise, et presque tous les navires de la flotte anglaise sont coulés. Charles II, allié des Pays Bas contre la France pendant la Guerre de Dévolution (1668), conclue ensuite une alliance secrète avec le roi Louis XIV de France en 1670. Louis XIV lui accorde un soutien financier afin que Charles II ne soit pas trop dépendant du parlement anglais.

Succession

Les années suivantes, le roi entre en conflit avec le Parlement qui est mécontent de sa tolérance envers la religion catholique. Charles II est marié depuis 1662 à Catherine de Bragance, sœur des rois de Portugal Alphonse VI et Pierre II, dont il n'a pas eu d'enfant[1]. Les parlementaires tentent de faire voter une loi pour exclure de la succession le duc d'York (le frère du roi), qui est de religion catholique. Charles II dissout alors le Parlement en 1681 et ne le réunit plus jusqu'à la fin de son règne. À sa mort en 1685, la couronne revient à son frère, le catholique Jacques d'York.

Notes

  1. mais il a plusieurs enfants illégitimes de ses nombreuses maitresses. L'ainé de ses enfants illégitimes, James Scott, Ier duc de Monmouth, tenta en 1685, de devenir roi à la place de son oncle Jacques II

Voir aussi

Souverains européens contemporains de Louis XIV

Angleterre : Charles IerOlivier CromwellCharles IIJacques IIGuillaume III et Marie IIAnne d'Angleterre
Espagne : Philippe IIIPhilippe IVCharles IIPhilippe V
Saint-Empire : Ferdinand III • Léopold Ier • Charles VI - Prusse: Frédéric-Guillaume • Frédéric Ier
Papes : Innocent X • Innocent XI • Innocent XII - Russie : Alexis Ier • Fédor III • Pierre le Grand

Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail du Royaume-Uni   Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.