Clavecin

Clavecin, par Pascal Taskin, Paris (1788)

Le clavecin est un instrument de musique à cordes pincées et à clavier.

Aspect

Extérieurement, le clavecin ressemble à un petit piano à queue très allongé, avec un ou plusieurs claviers et un grand nombre de cordes d'acier tendues à l'horizontale.

Le son du clavecin, qui se rapproche un peu de celui de la guitare, de la mandoline ou du luth, ne ressemble pas à celui du piano et sa technique est très différente.

Les clavecins sont souvent décorés de peintures, parfois même de tableaux figuratifs évoquant, par exemple, la nature ou la mythologie.

Les clavecins italiens sont plus fins et plus légers que les clavecins français ou flamands.

Histoire

Le clavecin est plus ancien que le piano. Il avait initialement des cordes pincées par des plumes d'oiseau. Aujourd'hui, c'est plus souvent un plectre en matière plastique souple qui actionne les cordes. La disposition des cordes du clavecin est inspirée de celle du psaltérion, un instrument du Moyen Âge.

Au début, il était seulement considéré comme instrument d'accompagnement. Il augmente son importance au cours des XVIe et XVIIIe siècles. Il est très présent dans le répertoire baroque (avec comme compositeurs notoires Scarlatti, Rameau, Couperin, Bach...). Les fabricants ont peu à peu amélioré ses qualités sonores.

À la fin du XVIIIe siècle, le clavecin tombe dans l'oubli, remplacé par le pianoforte. Il réapparaît dans les compositions au XXe siècle, avec des compositeurs comme Falla, Poulenc ou Carter[1].

Sources

  1. Page web consacrée au clavecin
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.