Confucianisme

Le confucianisme est une voie d'épanouissement humain afin d'être « un homme de bien » et vivre en bonne harmonie avec ses semblables. Ses règles ont été élaborées à partir de l'enseignement du penseur chinois Confucius (551-479 av. J.-C.) et des développements dus à ses disciples. L'importance attachée aux rites lui donne l'aspect d'une religion.

Confucius place l’homme au centre de ses préoccupations et refuse de parler des esprits ou de la mort (comme le fond les religions qui parlent des dieux). Il a cherché à fonder une morale positive, structurée par les « rites » et par la « sincérité », qui permettent de vivre en société.

Il voulait développer chez ses disciples l’esprit critique et la réflexion personnelle. Son enseignement est adressé principalement aux futurs hommes de pouvoir mais il est ouvert à tous, les paysans comme les princes.

La pensée de Confucius a eu beaucoup d’influence en Chine et en Extrême-Orient (Vietnam et Corée). Jusqu'à la fin de l’Empire chinois, en 1911, le système des examens pour obtenir un poste dans l'administration impériale était basé sur la connaissance poussée des textes de Confucius.

Pour en savoir plus, lire l’article : Confucius.

Le contenu du confucianisme

Le confucianisme repose sur certaines idées :

Les pratiques courantes basées sur le confucianisme

L'application des idées confucéennes marquent la vie quotidienne.

Il n'y a pas de clergé confucéen. En théorie les temples strictement confucéens sont assez peu décorés. Dans certains temples on honore en même temps Confucius, Bouddha et Laozi (Lao-tseu).

Source

Portail des religions   Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.