Coupe du monde de football de 2018

Coupe du monde de football de 2018
Logo de la Coupe du Monde de football 2018
Sport Football
Organisateur(s) FIFA
Éditions 21e
Lieu  Russie
Date Du 14 juin au 15 juillet 2018
Participants 32 pays
Épreuves 64 matchs
Vainqueur  France
Meilleur joueur Luka Modrić
Meilleur(s) buteur(s) Harry Kane
Précédent Brésil 2014
Suivant Qatar 2022
Modifier voir modèle  modifier

La Coupe du monde de football de 2018 est une compétition sportive internationale organisée par la FIFA qui s'est déroulée du 14 juin au 15 juillet 2018, en Russie. C'est la 21e Coupe du monde de football.

C'est le 2 décembre 2010 que la Russie a été désignée pour organiser cette coupe du monde. Elle a été remportée par la France.

La tenante du titre était l'Allemagne, vainqueur de l'édition précédente disputée en 2014 au Brésil.

Préparation de l'événement

Zabivaka, la mascotte officielle pour l'évènement.

Plusieurs pays se sont déclarés candidats pour l'organisation de la compétition. La FIFA a reçu 11 candidatures. Les candidats, lors du vote final du 2 décembre 2010, étaient les suivants :

Auparavant l'Égypte, les États-Unis, la Corée du Sud, l'Australie, le Mexique, l'Indonésie, le Qatar et le Japon s'étaient également portés candidats. Cependant le président de la FIFA, Joseph Blatter, avait annoncé le 26 janvier 2010 que seules les candidatures européennes étaient acceptées pour cette édition.

Le Mexique, lui, s'est retiré de la course à cause de la crise économique qui touche le pays.

La Russie est finalement désignée pays hôte le 2 décembre 2010. Le pays était également candidat pour l'organisation de la coupe du monde de 2022 mais il s'est finalement retiré de la course peu de temps avant sa victoire.

Critiques et contestations

Cérémonie au cours de laquelle la Russie est désignée comme pays hôte.

De nombreuses critiques ont émergé après la désignation de la Russie comme pays hôte pour l'édition 2018. La FIFA a reçu de nombreuses plaintes de pays occidentaux demandant à la fédération de football de changer de pays hôte.

Il est notamment reproché à la Russie de ne pas disposer d'infrastructures suffisantes pour accueillir l'événement. Le président Vladimir Poutine est également critiqué pour avoir soutenu certains membres de la FIFA accusés de corruption.

Par ailleurs, certaines associations dénoncent le racisme ambiant très présent dans les stades russes. L'ONG football Against Racism in Europe (« le football contre le racisme en Europe ») reproche aux autorités russes de ne pas agir contre les chants racistes dans les stades. Et ce notamment lorsque le footballeur ivoirien Yaya Touré a été victime de chants racistes lors d'un match en 2013. Ce dernier a reproché aux autorités de ne pas agir contre les discriminations dans les stades russes.

De plus, certains stades du pays ne répondraient pas aux normes de sécurité. C'est le cas du stade de Iekaterinbourg. Ce dernier est jugé trop petit car ne disposant que d'une capacité de 27 000 places. Des tribunes temporaires ont été installées à l'extérieur du stade pour augmenter la capacité d'accueil mais les tribunes ne répondraient pas aux normes de sécurité selon la FIFA.

Stades

Douze stades ont été choisis pour accueillir les matchs de la compétition. La plupart se trouvent en Russie européenne. Un seul se trouve dans la partie asiatique de la Russie. Il s'agit du stade lekaterinbourg Arena qui se trouve dans la ville de Iekaterinbourg, à 1 417 km à l'est de Moscou.

Moscou, la capitale, est la seule ville à avoir mis à disposition deux enceintes sportives pour accueillir les matchs. Par ailleurs, le stade Loujniki de Moscou est la plus grande enceinte sportive de Russie. Il peut accueillir plus de 80 000 spectateurs.

C'est pour cette raison qu'il accueille le match d’ouverture, une demi-finale et la finale de la compétition. Le stade de Saint-Pétersbourg, lui, accueille l'autre demi-finale.

Les autres villes de Russie présentent chacune un stade.

Ville Nom du stade Capacité Image
Moscou Stade Loujniki 81 000 places
Saint-Pétersbourg Stade Krestovski 68 000 places
Moscou Otkrytie Arena 46 990 places
Nijni Novgorod Stade de Nijni Novgorod 44 899 places
Kaliningrad Baltika Arena 35 000 places
Iekaterinbourg lekaterinbourg Arena 35 000 places
Saransk Stade de Mordovie 45 015 places
Kazan Kazan Arena 45 015 places
Rostov-sur-le-Don Rostov Arena 43 702 places
Sotchi Stade Ficht 47 659 places
Volgograd Volgograd Arena 45 015 places
Samara Cosmos Arena 44 918 places

Éliminatoires

Article à lire : Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018

Les éliminatoires de la Coupe du monde ont opposé 210 pays, du 12 mars 2015 au 16 novembre 2017.

Équipes qualifiées

     Équipes qualifiées      Équipes n'ayant pas réussi à se qualifier      Équipes expulsées du tournoi      Pays non-membres de la FIFA.

On dénombre 32 équipes qualifiées pour la compétition. La Russie, pays hôte, est qualifiée d'office pour la compétition.

Certaines nations participent pour la première fois à la Coupe du monde. Il s'agit de l’Islande et du Panama. D'autres nations qui étaient absentes depuis de nombreuses années des précédentes éditions sont parvenues à se qualifier. Il s'agit notamment du Pérou (dont la dernière Coupe du monde remonte à 1982) ou encore de l'Arabie saoudite, de la Pologne, de la Tunisie et de la Suède, absentes depuis 2006. Certaines nations africaines reviennent également après des années d'absence. C'est le cas pour le Sénégal (dernière Coupe du monde en 2002), le Maroc (dernière Coupe du monde en 1998) et l'Égypte (dernière Coupe du Monde en 1990).

Le Brésil, l'Allemagne, l'Argentine, l'Espagne et la Corée du Sud, qui accumulent les participations, sont parvenus à se qualifier. Au même titre, la France, l'Angleterre, le Mexique, le Japon et le Portugal, très présentes ces vingt dernières années dans les précédentes éditions, se sont également qualifiés.

Toutefois, on note l'absence de certaines nations. Les Pays-Bas (finalistes en 2010 et troisièmes en 2014) et l'Italie (4 victoires en Coupe du monde) sont absentes de cette édition. L'Italie était présente dans la compétition depuis 1958. On remarque également l'absence du Paraguay, de la Côte d'Ivoire, l'Algérie et du Ghana, des équipes qui participent régulièrement à la compétition.

Tirage au sort

Répartition des équipes (entre parenthèses : classement FIFA du 31 décembre 2017).

Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3 Chapeau 4
 Russie (pays hôte) (65)  Espagne (8)  Danemark (19)  Serbie (38)
 Allemagne (1)  Pérou (10)  Islande (21)  Nigeria (41)
 Brésil (2)  Suisse (11)  Costa Rica (22)  Australie (43)
 Portugal (3)  Angleterre (12)  Suède (25)  Japon (44)
 Argentine (4)  Colombie (13)  Tunisie (28)  Maroc (48)
 Belgique (5)  Mexique (16)  Égypte (30)  Panamá (49)
 Pologne (6)  Uruguay (17)  Sénégal (32)  Corée du Sud (62)
 France (7)  Croatie (18)  Iran (34)  Arabie saoudite (63)

Phase finale

Premier tour

Le premier tour de la Coupe du monde s'est déroulé du 14 au 28 juin 2018. Le match d'ouverture a opposé la Russie à l'Arabie saoudite. Le dernier match du premier tour a opposé le Sénégal à la Colombie et s'est tenu le 28 juin.

Ce premier tour est composé de huit groupes (de A à H) de quatre équipes chacune. Dans chaque groupe, chaque équipe rencontre les trois autres équipes.

Pour chaque match, le vainqueur remporte trois points. Par contre, l'équipe ayant perdu ne remporte aucun point. En cas de match nul, chaque équipe remporte un point. À la fin du premier tour, les deux meilleures équipes de chaque poule (celles qui ont le plus de points) sont qualifiées pour le tour suivant, les huitièmes de finale.

Groupe A

Ce groupe A est d'un niveau plutôt bas. Les favoris sont la Russie et l'Uruguay.

L'Égypte peut compter sur l'attaquant Mohammed Salah, malheureusement blessé lors de la finale de la Ligue des champions.

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Jeudi 14 juin 18h00 Moscou  Russie
5 - 0
 Arabie saoudite
Vendredi 15 juin 17h00 Iekaterinbourg  Égypte
0 - 1
 Uruguay
Mardi 19 juin 21h00 Saint-Pétersbourg  Russie
3 - 1
 Égypte
Mercredi 20 juin 18h00 Rostov-sur-le-Don  Uruguay
1 - 0
 Arabie saoudite
Lundi 25 juin 18h00 Samara  Uruguay
3 - 0
 Russie
Lundi 25 juin 17h00 Volgograd  Arabie saoudite
2 - 1
 Égypte }
Groupe A
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Uruguay9330050+5
2 Russie6320184+4
3 Arabie saoudite3310227-5
4 Égypte0300326-4

Groupe B

Ce groupe B est d'un niveau assez relevé, avec l'Espagne et le Portugal qui en sont les favoris.

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Vendredi 15 juin 18h00 Saint-Pétersbourg  Maroc
0 - 1
 Iran
Vendredi 15 juin 21h00 Sotchi  Portugal
3 - 3
 Espagne
Mercredi 20 juin 15h00 Moscou  Portugal
1 - 0
 Maroc
Mercredi 20 juin 21h00 Kazan  Iran
0 - 1
 Espagne
Lundi 25 juin 21h00 Saransk  Iran
1 - 1
 Portugal
Lundi 25 juin 20h00 Kaliningrad  Espagne
2 - 2
 Maroc }
Groupe B
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Espagne5312065+1
2 Portugal5312054+1
3 Iran4311122+0
4 Maroc1301224-2

Groupe C

Ce groupe C est d'un niveau moyen. Son favori est la France.

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Samedi 16 juin 13h00 Kazan  France
2 - 1
 Australie
Samedi 16 juin 19h00 Saransk  Pérou
0 - 1
 Danemark
Jeudi 21 juin 16h00 Samara  Danemark
1 - 1
 Australie
Jeudi 21 juin 20h00 Iekaterinbourg  France
1 - 0
 Pérou
Mardi 26 juin 17h00 Moscou  Danemark
0 - 0
 France
Mardi 26 juin 17h00 Sotchi  Australie
0 - 2
 Pérou }
Groupe C
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 France7321031+2
2 Danemark5312021+1
3 Pérou33102220
4 Australie1301225-3

Groupe D

Ce groupe D est un groupe d'un niveau relevé. Son favori est l'Argentine mais la deuxième place se disputera entre la Croatie et l'Islande, qui avait fait sensation à l'euro 2016 en sortant l'Angleterre en huitième de finale.

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Samedi 16 juin 16h00 Moscou  Argentine
1 - 1
 Islande
Samedi 16 juin 21h00 Kaliningrad  Croatie
2 - 0
 Nigeria
Jeudi 21 juin 21h00 Nijni Novgorod  Argentine
0 - 3
 Croatie
Vendredi 22 juin 18h00 Volgograd  Nigeria
2 - 0
 Islande
Mardi 26 juin 21h00 Saint-Pétersbourg  Nigeria
1 - 2
 Argentine
Mardi 26 juin 21h00 Rostov-sur-le-Don  Islande
1 - 2
 Croatie }
Groupe D
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Croatie9330071+6
2 Argentine4311135-2
3 Nigeria3310234-1
4 Islande1301225-3

Groupe E

Ce groupe E est d'un niveau très haut, avec le Brésil, la Suisse et la Serbie, trois bonnes équipes.

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Dimanche 17 juin 16h00 Samara  Costa Rica
0 - 1
 Serbie
Dimanche 17 juin 21h00 Rostov-sur-le-Don  Brésil
1 - 1
 Suisse
Vendredi 22 juin 15h00 Saint-Pétersbourg  Brésil
2 - 0
 Costa Rica
Vendredi 22 juin 20h00 Kaliningrad  Serbie
1 - 2
 Suisse
Mercredi 27 juin 21h00 Moscou  Serbie
0 - 2
 Brésil
Mercredi 27 juin 21h00 Nijni Novgorod  Suisse
2 - 2
 Costa Rica }
Groupe E
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Brésil7321051+4
2 Suisse5312054+1
3 Serbie3210224-2
4 Costa Rica1301225-3

Groupe F

Ce groupe est d'un niveau assez haut. À la surprise générale, l'Allemagne tenante du titre sombre en terminant dernière de son groupe avec des défaites contre le Mexique et la Corée du Sud. Elle n'avait jamais été éliminée de la Coupe du monde avant les quarts de finale depuis 1954[1].

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Dimanche 17 juin 18h00 Moscou  Allemagne
0 - 1
 Mexique
Lundi 18 juin 15h00 Nijni Novgorod  Suède
1 - 0
 Corée du Sud
Samedi 23 juin 18h00 Rostov-sur-le-Don  Corée du Sud
1 - 2
 Mexique
Samedi 23 juin 21h00 Sotchi  Allemagne
2 - 1
 Suède
Mercredi 27 juin 17h00 Kazan  Corée du Sud
2 - 0
 Allemagne
Mercredi 27 juin 19h00 Iekaterinbourg  Mexique
0 - 3
 Suède }
Groupe F
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Suède6320152+3
2 Mexique6320134-1
3 Corée du Sud3310233-2
4 Allemagne3310224-2

Groupe G

C'est un groupe d'un niveau bas. La Belgique a certes un bon niveau, mais l'Angleterre (éliminée par l'Islande au dernier euro), la Tunisie et le Panama (qualifié grâce à un but litigieux) ne sont pas de très bonnes équipes.

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Lundi 18 juin 18h00 Sotchi  Belgique
3 - 0
 Panamá
Lundi 18 juin 21h00 Volgograd  Tunisie
1 - 2
 Angleterre
Samedi 23 juin 15h00 Moscou  Belgique
5 - 2
 Tunisie
Dimanche 24 juin 15h00 Nijni Novgorod  Angleterre
6 - 1
 Panamá
Jeudi 28 juin 20h00 Kaliningrad  Angleterre
0 - 1
 Belgique
Jeudi 28 juin 21h00 Saransk  Panamá
1 - 2
 Tunisie }
Groupe G
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Belgique9330092+7
2 Angleterre6320183+5
3 Tunisie3310258-3
4 Panamá03003211-9

Groupe H

Ce groupe H est d'un niveau moyen.

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Mardi 19 juin 15h00 Saransk  Colombie
1 - 2
 Japon
Mardi 19 juin 18h00 Moscou  Pologne
1 - 2
 Sénégal
Dimanche 24 juin 20h00 Iekaterinbourg  Japon
2 - 2
 Sénégal
Dimanche 24 juin 21h00 Kazan  Pologne
0 - 3
 Colombie
Jeudi 28 juin 17h00 Volgograd  Japon
0 - 1
 Pologne
Jeudi 28 juin 18h00 Samara  Sénégal
0 - 1
 Colombie }
Groupe H
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Colombie6320152+3
2 Japon4311144+0
3 Sénégal4311144+0
4 Pologne3310225-3
  • La Colombie et le Japon sont qualifiés pour les huitièmes de finale.
  • Le Sénégal et la Pologne sont éliminés.
  • Le Japon et le Sénégal ne furent départagés que par le nombre inférieur de cartons jaunes reçus par les Asiatiques.

Phase à élimination directe

Dans cette dernière phase, qui s'est déroulée du 30 juin au 15 juillet, le vainqueur de chaque match est qualifié pour le tour suivant, tandis que le vaincu est éliminé. En cas d'égalité, des prolongations sont disputées pour tenter de départager les équipes. Dans le cas contraire, elles le sont aux tirs au but.

Huitièmes de finale

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Samedi 30 juin 21h00 Sotchi  Uruguay
2 - 1
 Portugal
Samedi 30 juin 17h00 Kazan  France
4 - 3
 Argentine
Dimanche 1er juillet 17h00 Moscou  Espagne
1 - 1
 Russie
Dimanche 1er juillet 21h00 Nijni Novgorod  Croatie
1 - 1
 Danemark
Lundi 2 juillet 18h00 Samara  Brésil
2 - 0
 Mexique
Lundi 2 juillet 21h00 Rostov-sur-le-Don  Belgique
3 - 2
 Japon
Mardi 3 juillet 17h00 Saint-Pétersbourg  Suède
1 - 0
 Suisse
Mardi 3 juillet 21h00 Moscou  Colombie
1 - 1
 Angleterre }

Quarts de finale

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Vendredi 6 juillet 17h00 Nijni Novgorod  Uruguay
0 - 2
 France
Vendredi 6 juillet 21h00 Kazan  Brésil
1 - 2
 Belgique
Samedi 7 juillet 21h00 Sotchi  Russie
2 - 2
 Croatie
Samedi 7 juillet 18h00 Samara  Suède
0 - 2
 Angleterre }

Demi-finales

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
Mardi 10 juillet 21h00 Saint-Pétersbourg  France
1 - 0
 Belgique
Mercredi 11 juillet 21h00 Moscou  Croatie
2 -1
 Angleterre }

Match pour la troisième place et finale

Date Heure Lieu Équipe 1 Résultat Équipe 2
3e place Samedi 14 juillet 17h00 Saint-Pétersbourg  Belgique
2 - 0
 Angleterre
FINALE Dimanche 15 juillet 18h00 Moscou  France
4 - 2
 Croatie }
Vainqueur de la Coupe du monde de football de 2018

France
2e titre

Classement des buteurs

6 buts
  • Harry Kane
4 buts
3 buts
2 buts
  • John Stones
  • Sergio Agüero
  • Mile Jedinak
  • Philippe Coutinho
  • Neymar
  • Son Heung-min
  • Luka Modrić
  • Mohamed Salah
  • Takashi Inui
  • Ahmed Musa
  • Andreas Granqvist
  • Wahbi Khazri
  • Luis Suárez


1 but


  • Salem al-Dossari
  • Salman Al-Faraj
  • Toni Kroos
  • Marco Reus
  • Dele Alli
  • Jesse Lingard
  • Harry Maguire
  • Ángel Di María
  • Gabriel Mercado
  • Lionel Messi
  • Marcos Rojo
  • Michy Batshuayi
  • Nacer Chadli
  • Kévin de Bruyne
  • Dries Mertens
  • Marouanne Fellaini
  • Adnan Januzaj
  • Jan Vertonghen
  • Renato Augusto
  • Roberto Firmino
  • Paulinho
  • Thiago Silva
  • Juan Cuadrado
  • Radamel Falcao
  • Juan Fernando Quintero
  • Kim Young-gwon
  • Kendall Waston
  • Milan Badelj
  • Andrej Kramarić
  • Mario Mandžukić
  • Ivan Perišić
  • Ivan Rakitić
  • Domagoj Vida
  • Ante Rebić
  • Christian Eriksen
  • Mathias Jørgensen
  • Yussuf Poulsen
  • Iago Aspas
  • Isco
  • Nacho
  • Benjamin Pavard
  • Samuel Umtiti
  • Raphaël Varane
  • Karim Ansarifard
  • Alfreð Finnbogason
  • Gylfi Sigurðsson
  • Genki Haraguchi
  • Keisuke Honda
  • Shinji Kagawa
  • Yuya Osako
  • Khalid Boutaïb
  • Youssef En-Nesyri
  • Javier Hernández
  • Hirving Lozano
  • Carlos Vela
  • Felipe Baloy
  • André Carrillo
  • Paolo Guerrero
  • Jan Bednarek
  • Grzegorz Krychowiak
  • Pepe
  • Ricardo Quaresma
  • Mário Fernandes
  • Iouri Gazinski
  • Aleksandr Golovine
  • Sadio Mané
  • M'Baye Niang
  • Moussa Wagué
  • Aleksandar Kolarov
  • Aleksandar Mitrović
  • Ludwig Augustinsson
  • Emil Forsberg
  • Ola Toivonen
  • Josip Drmić
  • Blerim Džemaili
  • Xherdan Shaqiri
  • Granit Xhaka
  • Steven Zuber
  • Fakhreddine Ben Youssef
  • Dylan Bronn
  • Ferjani Sassi
  • José María Giménez
1 but contre son camp
  • Aziz Behich (face à la France)
  • Fernandinho (face à la Belgique)
  • Ahmed Fathi (face à la Russie)
  • Aziz Bouhaddouz (face à l'Iran)
  • Edson Álvarez (face à la Suède)
  • Oghenekaro Etebo (face à la Croatie)
  • Thiago Cionek (face au Sénégal)
  • Denis Cheryshev (face à l'Uruguay)

Liens externes

Références

  1. Catastrophe inédite et malédiction du champion : le mercredi noir de la Mannschaft - Coupe du monde 2018 - Football, Eurosport (page visitée le 27 juin 2018)
Coupe du monde de football

Uruguay 1930 Italie 1934 • France 1938 • Brésil 1950 • Suisse 1954 • Suède 1958 • Chili 1962
Angleterre 1966 • Mexique 1970 • RFA 1974 • Argentine 1978 • Espagne 1982 • Mexique 1986
Italie 1990 États-Unis 1994 France 1998 Japon - Corée du Sud 2002 Allemagne 2006
Afrique du Sud 2010 Brésil 2014 Russie 2018 Qatar 2022 Amérique du Nord 2026

Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.
Portail football   Sport, équipes et compétitions...
Article mis en lumière la semaine du 16 Juillet 2018.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.