Crime contre l'humanité

Déportation des juifs de Cracovie (Pologne) en mars 1943. Ils sont en route pour les camps d'extermination construits par les nazis.

La notion de crime contre l'humanité est une notion de droit pénal international. Cette notion désigne tout crime commis à l'égard d'une population : l'extermination, la réduction en esclavage, la déportation, ou tout autre acte inhumain, pour des motifs politiques, raciaux, religieux.

Il faut noter que c'est le seul crime imprescriptible du droit français.

Les crimes contre l'humanité

Aujourd'hui il y a onze actes pour lesquels on peut être poursuivi pour crimes contre l'humanité. Ils doivent être commis « dans le cadre d'une attaque généralisée ou systématique dirigée contre toute population civile et en connaissance de l'attaque », cette attaque étant commanditée par des autorités étatiques légalement parvenues au pouvoir ou s'étant autoproclamées :

Les procès pour crime contre l'humanité

La notion de crime contre l'humanité a été officiellement utilisée après la Seconde Guerre mondiale à l'occasion du tribunal de Nuremberg qui jugeait les dirigeants du Troisième Reich nazi.

Depuis ont été reconnus et poursuivis comme crimes contre l'humanité :

Les poursuites et les procès sont faits par divers organismes créés par l'ONU :

Source

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Crime contre l'humanité de Wikipédia.
Portail du droit   Tous les articles sur le droit.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.