Dent de sagesse

Les quatre dents de sagesse.

Les dents de sagesse sont les troisièmes molaires humaines, situées à l'arrière de l'arcade dentaire. Elles apparaissent généralement de 16 à 25 ans, le plus souvent vers 18 ans. Il s'agit de larges molaires complétant la mécanique de mastication, supportées par deux racines ou trois. Elles sont au nombre de 4 (deux en haut, deux en bas), mais certains en possèdent moins ou même plus (hyperdontie). La pousse des dents de sagesse devient parfois la source de complications, et elles doivent alors être extraites.

Nom

Autrefois connues sous le nom de "troisièmes molaires", elles sont aujourd'hui appelées dents de sagesse en raison de leur éruption tardive, à un âge où on aurait acquis de l'expérience de la vie, car il est devenu commun de dire que « plus on vieillit, plus on devient sage ».

Ce nom peut être traduit en anglais, allemand et arabe. Dans d'autres pays, des noms différents sont utilisés : "dents de l'amour" en Corée, "dents de 20 ans" en Turquie, ou encore "dents que les parents ne connaissent pas" au Japon.

Dents de sagesse "impactées"

Dent de sagesse extraite.

Il n'est pas rare que ces molaires ne puissent complètement érupter. Cela est causé dans bien des cas par un manque de place : suite à l'évolution, l'angle formé par les branches verticale et horizontale de la mandibule se resserre, ne laissant qu'un espace réduit aux troisièmes molaires dont la tentative d'éruption va généralement provoquer un "accident de dent de sagesse".

Les dents de sagesse peuvent aussi être semi-incluses ou incluses, c'est-à-dire qu'elles ne percent la mâchoire que partiellement, ou pas du tout (respectivement), ce qui est dû à un mauvais axe d'éruption. Les dents de sagesse incluses sont enclavées dans la mâchoire et ne peuvent pas sortir. Elles peuvent ne causer aucun symptôme ou douleur et ne jamais se manifester, mais peut aussi être source de problèmes tels qu'une gingivite, des céphalées ou un gonflement de la mâchoire.

Les dents de sagesse semi-incluses ont une partie visible et une partie sous la gencive. Étant plus difficiles à nettoyer, de la nourriture et des débris peuvent s'y accumuler, pouvant causer des infections et douleurs. Il est fréquent de développer des caries sur les dents semi-incluses. Le chevauchement peut causer des dommages aux dents adjacentes et les déplacer. Si une dent semi-incluse exerce une pression sur la dent adjacente, rendant difficile son nettoyage, cette dernière court également des risques.

Histoire

Les dents de sagesse descendent de nos ancêtres, les premiers Homo. Ces dents larges et robustes étaient très utiles pour mastiquer les aliments qui étaient alors non cuits. Les aliments non cuits sont bien plus difficiles à mastiquer que les aliments cuits, d'où l'importance d'avoir une denture aussi complète que possible.

Aujourd'hui, la texture de notre nourriture a évolué vers une consistance molle, que deux molaires peuvent parfaitement broyer, et les dents de sagesse sont vouées à progressivement disparaître de nos gènes en raison de cela. En effet, la fonction créant l'organe, si la fonction disparaît, l'organe fera de même.

Voir aussi

Portail de la médecine   Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...
Portail du corps humain   Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.