Droit d'éteule

En coupant haut la tige du blé, ce paysan du XVe siècle, favorise le droit d'éteule

Le droit d'éteule est une pratique agricole communautaire du Moyen Âge. Elle consiste dans le droit de ramasser le tige (la paille) des céréales après la moisson. La paille avait de multiples usages.

Avec le droit d'éteule, une fois la moisson terminée, tous les habitants du village peuvent couper et prendre la tige des plantes céréalières, dans tous les champs du village. Pour cette raison la moisson était faite à la faucille afin de couper haut, sous l'épi, ce qui laisse le maximum de tige[1].

La partie la plus basse de la tige liée aux racines de la plante était broutée au moment de la vaine pâture.

La paille servait à couvrir avec du chaume (la paille en botte) les bâtiments agricoles (les chaumières). La paille sert de litière aux animaux pour les isoler de l'humidité du sol. Elle peut aussi rembourrer les matelas des lits. Placée en dessous du « menu bois », la paille sert à allumer le feu de bois car il n'y avait pas de papier ni de carton à cette époque.

Notes

  1. À cette époque, la tige du blé était beaucoup plus haute que celle du blé actuel. Aujourd'hui on n'a plus besoin d'autant de paille.
Portail de l'agriculture   Accédez au portail sur l'agriculture.
Portail du Moyen Âge   Tous les articles sur le Moyen Âge.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.