Droits des femmes

Le 10 décembre 1948, l'Organisation des Nations unies (ONU) adopte la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Ce texte proclame que "tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits" (article 1). 70 ans plus tard, on constate que les droits des hommes ne sont pas les mêmes que ceux des femmes. Ces dernières sont encore souvent victimes de discriminations et de violences malgré les nombreux progrès réalisés.



Les discriminations faites aux femmes

Les femmes sont régulièrement victimes de discriminations. Cette attitude est appelée "sexisme". Elles consacrent plus de temps aux tâches domestiques, occupent beaucoup moins de postes à responsabilité (vie politique, cheffe d'entreprise...) et sont, en moyenne, bien moins payées que les hommes, à travail égal.

Les violences faites aux femmes

D'après l'organisation Amnesty International, les actes de violence contre les femmes peuvent être physiques (coups et blessures volontaires, travail forcé, crimes d'honneur...), psychologiques (humiliations, harcèlement, mariage forcé...) ou sexuel (viol conjugal ou non, prostitution forcée, excision...). Ils s'exercent à la fois dans le cadre familial et dans la sphère publique (monde du travail, vie politique, médias...)

Historique des droits des femmes : l'exemple de la France

Les femmes françaises ont connu une amélioration de leur situation mais celle-ci est très récente. Ces progrès peuvent être observés dans plusieurs domaines.

La citoyenneté:

1791 : Olympe de Gouges rédige la "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne".

1944 : Droit de vote et d'éligibilité accordé aux femmes.


L'éducation :

1924 : Uniformisation des programmes scolaires masculins et féminins et création d'un baccalauréat unique.

1976 : La mixité devient obligatoire pour tous les établissements scolaires publics.

2000 : Mise en œuvre d'une politique globale d'égalité des chances dans le système éducatif.

La santé :

1960 : Création du planning familial qui défend le droit à la contraception, à l'avortement et à l'éducation à la sexualité. Il dénonce et combat toutes les formes de violences, de discriminations envers les femmes.

1967 : La loi Neuwirth autorise la contraception.

1975 : La loi Veil autorise l'Interruption Volontaire de Grossesse (IVG).

La vie familiale :

1907 : La loi accorde aux femmes mariées la libre disposition de leur salaire.

1965 : Les femmes mariées peuvent exercer une profession sans l'autorisation de leur mari.

1990 : La loi reconnaît le viol entre époux.


La vie politique :

1991 : Edith Cresson devient la première femme premier ministre.

2000 : Première loi sur la parité politique.

2008 : Inscription dans la Constitution de "l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives".


Egalité hommes-femmes :

1946 : Le principe de l'égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines est désormais inscrit dans le préambule de la Constitution.

2014 : Vote de la loi pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes.

Journée internationale des droits des femmes

L'égalité hommes-femmes n'étant toujours pas atteinte, une journée internationale des droits des femmes est célébrée tous les ans, le 8 mars. C'est une journée de manifestations à travers le monde afin d'améliorer la situation des femmes.


Portail du droit   Tous les articles sur le droit.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.