Espagne musulmane

Carte d'Al-Andalus en l'an 750.

L'Espagne musulmane, ou Al-Andalus, commence en 711 et finit en 1492. C'est une longue période lors de laquelle une grande partie des territoires de l'Espagne et du Portugal actuels étaient dominés par des musulmans. Ceux-ci ont fondé plusieurs états successivement et dans les différentes régions, qui se sont fait la guerre plusieurs fois. Le pays a connu également de longues périodes de paix et de développement dont il reste notamment des monuments remarquables.

L'Espagne musulmane se termine avec une reconquête progressive à partir des royaumes chrétiens du nord du pays.

Conquête

L'Espagne, en l'an 710, était dominée par la monarchie wisigothique. La population opprimée acceptait de moins en moins la façon de gouverner du roi Roderik.

Les Arabes, eux, s’étaient récemment établis au Maroc et voulaient contrôler le détroit de Gibraltar et continuer l’expansion de l’Islam vers l’Europe de l’Ouest.

Ces deux conditions furent décisives dans l’islamisation de l’Espagne :

Histoire de l'Espagne musulmane

Les musulmans dominèrent tout ou partie de la péninsule ibérique du début du VIIIe siècle à la fin du XVe siècle. Ils ne formèrent pas toujours un État uni.

De 711 à 718 (VIIIe siècle), des troupes berbères et arabes sous le commandement de gouverneurs représentant le calife omeyyade de Damas, conquièrent la péninsule. Mais les luttes entre rivaux ne permettent pas l'unification.

En 756, le dernier survivant des Omeyyades de Damas prend le pouvoir avec le titre politico-militaire d'émir. Il organise Al-Andalus. Un de ses descendants en 929, coupe les liens religieux qui l'unissaient au calife abbasside de Bagdad et prend le titre de calife. Commence alors l'« Âge d'or » d'Al-Andalus.

Cependant les chrétiens commencent la Reconquista et le pouvoir califal perd de la puissance. Dès le début du XIe siècle, Al-Andalus est morcelée en plusieurs petits royaumes, les taifas, qui ne tiennent qu'en achetant la paix avec les états chrétiens.

À la fin du XIe siècle, les Almoravides, des envahisseurs venus de Maurétanie, s'emparent d'Al-Andalus et repoussent les Chrétiens vers le nord. Mais ils perdent le pouvoir au profit des Almohades une secte musulmane rigoriste venue du Maroc. Celle-ci est battue par une coalition chrétienne en 1212 à la bataille de la Navas de Tolosa. L'Andalousie tombe alors au mains des chrétiens.

Progressivement les musulmans sont repoussés vers le sud par les efforts des royaumes d'Aragon et de Castille. Les musulmans ne parviennent à se maintenir que dans le Royaume de Grenade qui, en 1492 (XVe siècle), tombe aux mains des rois catholiques Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon.

Pour en savoir plus, lire l’article : Histoire de l'Espagne musulmane.

Développement

Très rapidement, la majorité de la population hispano-romane se convertit à l’Islam, soit par foi sincère, soit pour avoir les mêmes droits que les musulmans arabes. En effet, les Arabes n’ont pas imposé l’Islam à la population : à côté des mosquées qu’ils construisirent, ils acceptaient l’église des chrétiens (les Mozarabes) et la synagogue des juifs.

Ils ont entrepris des réformes agraires, sociales, politiques et culturelles importantes, qui ont répondu à l’aspiration d’une grande partie de la population.

Portrait d'Averroès.

C’est ainsi que Cordoue devint, pendant le Moyen Âge, un des plus hauts lieux de culture et de diffusion de la connaissance et de la science. On venait alors de toute l’Europe, vers Cordoue, pour parfaire ses connaissances. Le calife de Cordoue, Al-Hakam II, au Xe siècle, avait une bibliothèque de 400 000 livres.

De nombreux savants de l'époque étaient originaires d'Espagne :

Ils marquèrent ainsi l'Espagne par une architecture et d’autres techniques encore inconnues en Europe.

Les musulmans d'Espagne étaient toujours en contact avec le monde musulman autour de la Méditerranée et au Moyen-Orient. Il y avait des échanges commerciaux et les personnes pouvaient fréquemment circuler d'un pays à l'autre.

Affaiblissement et Reconquista

Astrolabe d'al-Sahlî de 1067.

Des guerres fréquentes entre les différents royaumes qui composaient l’Espagne (l’Andalousie, l’Aragon, la Castille, Séville, Saragosse, etc.) ont progressivement affaibli l'unité arabe. Après 780 ans de civilisation islamique dans la péninsule espagnole, la capitulation de Grenade vint parachever la défaite des musulmans. Le 2 janvier 1492, les rois catholiques firent une entrée solennelle dans cette ville, marquant ainsi la reconquête finale de l’Espagne par les chrétiens, appelée Reconquista.

Autres articles

Sources

Article mis en lumière la semaine du 1er septembre 2014.
Portail Espagne   Tous les articles sur l'Espagne
Portail du Moyen Âge   Tous les articles sur le Moyen Âge.
Portail de l'Islam   Tous les articles concernant l'Islam.

41°31′N 2°49′W / 41.517, -2.817

This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.