Fée Morgane

Morgane et son frère le Roi Arthur

La fée Morgane est un personnage de la légende arthurienne. Elle est magicienne.

Ses origines familiales

Son père est le duc de Cornouaille et sa mère est Ygerne. Elle a un demi-frère : le Roi Arthur. À la mort de ses parents, Morgane a été élevée par Uther Pendragon, le père d'Arthur, à Cornouailles, en Grande-Bretagne. son enfance a été très compliquée.

Ses principaux exploits

Les aventures qui nous permettent de la connaître sont les Légendes arthuriennes écrites par des moines puis complétées par Chrétien de Troyes. On peut retrouver Morgane dans la vie de Merlin de Geoffroy De Monmouth ou chez Chrétien de Troyes dans Erec et Enide et Yvain le chevalier au lion et bien d'autres. Chez Geoffroy de Monmouth, c’est la principale des neuf enchanteresses qui accueillent Arthur à Avalon après la bataille de Camlann ; chez Chrétien de Troyes, elle est présentée comme une sœur d’Arthur magicienne et guérisseuse coopérant avec son frère. Merlin est son maître de magie. Elle aurait eu des rapports incestueux avec son demi-frère, le roi Arthur.

Ses qualités, ses défauts

Elle est une des figures les plus riches et attachantes dans la famille des fées. Elle est très bonne dans l'astronomie, grande savante dans la magie et dans la médecine. Son regard est gai et innocent. Au fil du temps, Morgane est devenue dure et mauvaise. Elle est une habile sorcière, s'oppose souvent à Arthur et manipule les héros. Elle a des qualités pour sauver les autres lorsqu'elle devient la reine guérisseuse d'Avalon ( l'île où elle vit) et elle a la capacité de se transformer en corbeau.

Sa postérité

Vikiliens pour compléter sur la légende arthurienne

Portail des légendes   Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.