Famille Bonaparte

Les Armes de la famille Bonaparte.

La famille Bonaparte est une maison impériale française, prenant racine en Italie. Durant le Premier Empire, les Bonaparte régnèrent un peu partout en Europe :

Les Bonaparte de Trévise

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer !

La famille Bonaparte de Trévise a fourni des podestats à Vérone et à Padoue. Elle s'est éteinte en 1397 avec Servadius Bonaparte.

Les Bonaparte de San Miniato

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer !

Les Bonaparte de San Miniato ont eu vers 1570 pour dernier représentant le gentilhomme Jean Bonaparte.

Les Bonaparte de Florence

Les Bonaparte de Florence eurent pour dernier représentant l'abbé Grégoire Bonaparte, mort en 1803, après avoir rencontré Napoléon pour le convaincre de favoriser la canonisation de l'abbé Bonaventure Bonaparte.

Les Bonaparte de Sarzane

La famille Bonaparte de Sarzane est la famille de Napoléon Bonaparte. Francesco Bonaparte, dit « Mauro » (« le Maure »), soldat dans la cavalerie génoise, et arrière-petit-fils de Giovanni Bonaparte et d'Isabella Calandrini, se fixe à Ajaccio, en Corse, au tout début du XVIe siècle, sûrement en 1514.
Charles-Marie Bonaparte, le père de Napoléon descend de Francesco Bonaparte à la neuvième génération.

La noblesse des Bonaparte

En 1769, une chancellerie étant chargée de vérifier la noblesse des familles est créée à la suite d'une ordonnance royale. Les Bonaparte souhaitent obtenir ce titre et fournissent des pièces approuvant 200 ans de patriciat. Cette famille remet une série de documents, et par un arrêt du Conseil supérieur de la Corse, elle obtient ce titre de noblesse.
Cette famille « Bonaparte » devint la famille « de Bonaparte ».[1]

La maison Bonaparte durant le Premier Empire

Le premier consul par Ingres

La maison Bonaparte accède au pouvoir le 9 novembre 1799 (18 brumaire an VIII) par un coup d'état. C'est le début du Consulat. En 1804 Napoléon devient empereur des Français. Il devient l'année suivante roi d'Italie. En 1806, Joseph Bonaparte devient roi de Naples, et Louis Bonaparte roi de Hollande. Jérôme Bonaparte devient roi de Westphalie en 1807. Joseph-Napoléon Ier abdique en 1808, Joachim Murat lui succède, et il prend le trône d'Espagne. En 1810 la Hollande est annexée à la France. En 1813, le roi d'Espagne abdique : soulèvement de la France. En 1814, le pouvoir napoléonien est renversé, c'est la fin du Premier empire. Napoléon revient au pouvoir durant les Cent-Jours en 1815, entre l'île d'Elbe et Waterloo. Après la bataille de Waterloo, une défaite pour l'armée française, Bonaparte est exilé sur l'île de Saint-Hélène, où il mourut le 5 mai 1821.

La Maison impériale de France durant la Restauration

Napoléon meurt en 1821. C'est son fils, le roi de Rome, devenu duc de Reischtadt, qui devient le successeur de l'Empire. Il meurt en 1832. C'est alors Louis-Napoléon Bonaparte qui devient le successeur de l'Empire, en cas de Restauration du trône impérial. Il est élu président de la République le 10 décembre 1848 et prend le pouvoir le 20 décembre. Le prince-président n'a pas envie d'être président que pendant quatre ans, alors, il prépare un coup d'état.

La maison Bonaparte durant le Second Empire

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer !

Le 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte fait un coup d'état et devient empereur des Français. Napoléon III est sacré l'année suivante. Il abdique le 2 septembre 1870, à la suite de la bataille de Sedan, qui mit fin à la guerre franco-prussienne.

Les Bonaparte aujourd'hui

Napoléon III meurt en 1873. Son fils, le prince impérial devient prétendant au trône impérial français. Il meurt sans descendant en 1879. C'est son cousin, le petit-fils de Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie, Victor Bonaparte qui devient prétendant au trône impérial de France.

Depuis 1997, l'héritier de la famille Bonaparte est Jean-Christophe Napoléon, « prince Napoléon ».

Notes

  1. Les Bonaparte sont italiens. On ne disait pas « de Bonaparte », mais « di Buonaparte ».
Le portail de la Monarchie française   De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.