Firminy

Le stade de Firminy-Vert, avec l'unité d'habitation et l'église Saint-Pierre.

Firminy est une ville de la Loire (42), en France.

La Cité radieuse

Après la Seconde Guerre mondiale, la France connaît une grande pénurie de logement. À Firminy, en 1953, le maire Eugène Claudius-Petit (wp) fait un bilan social économique et humain de sa ville. Il s’aperçoit que sa population est très nombreuse et qu’il faut faire d’autres bâtiments. La pauvreté des logis, le manque d’hygiène et de confort sont prédominants. Il fait donc appel à l'architecte Charles-Edouard Jeanneret Gris, dit Le Corbusier, pour construire une ville nouvelle. Les travaux commencent en 1965, année où Le Corbusier meurt ; il est alors remplacé par André Wogenscky. Le bâtiment sera terminé deux ans plus tard, en 1967.

Le projet

La bibliothèque ou maison de la culture

Inaugurée en 1965, la Maison de la Culture est le premier bâtiment conçu par Le Corbusier à Firminy. Elle a un toit incurvé et une façade ouest inclinée à 53°. L’intérieur comprend une salle de théâtre, une bibliothèque, un auditorium, une salle d’art plastique, un foyer-bar… Toutes ces activités culturelles ont été gravées sur la façade sud du bâtiment.

La piscine

Pour la piscine, Le Corbusier a fait appel aux couleurs primaires. Elle est agréable, avec ses bassins d'aspect assez luxueux voulus par l'architecte.

Le stade

Ce stade, spacieux, comporte une tribune d'une capacité de 4 180 places, dont 500 abritées grâce à l’auvent qui aurait dû couvrir l’ensemble des gradins. Si Le Corbusier a fait construire un espace dédié aux sports et un autre à la culture, c’est parce que c’étaient pour lui des critères essentiels au bien-être et à la vie de tous les jours.

L'église

L'édifice se présente sous la forme d’une pyramide à base carrée. Elle joue avec les couleurs primaires, représentées à travers des bandes de couleur disposées un peu partout à l’intérieur. Contre le mur, on peut voir une sorte de Voie lactée projetée sur le mur d'en face à l’aide de la lumière. Sur le toit, Le Corbusier a disposé des bouches d'aérations qui laissent entrer des lumières de différentes couleurs. Ce bâtiment n'est pas officiellement une église, mais atteste de la vision globale d'ensemble qu'avait Le Corbusier pour la cité.

L'unité d'habitation

C’est un bâtiment de 20 étages, comprenant 414 logements. Une unité d’habitation, selon Le Corbusier, est un immeuble lumineux et confortable, regroupant tout ce qui est nécessaire à la vie quotidienne des habitants. Ce bâtiment répond parfaitement aux critères : il a été construit de manière que la lumière rentre le plus possible dans chaque appartement. Le Corbusier a réalisé la prouesse de faire tenir un maximum de mobilier confortable dans un minimum d’espace, sans que cela soit surchargé. De plus, avec les proportions calculées à l’aide du Modulor, tout le mobilier est à une taille harmonieuse, ainsi que la hauteur du plafond. Les habitants s'y sentent donc bien.

Le bâtiment comprenait une école (qui a dû fermer pour des raisons de sécurité), un gymnase et des petits commerces. La population avait donc tout à proximité. La construction de Le Corbusier est bâtie sur des pilotis afin d’optimiser l’espace. Le toit en terrasse améliore la vie des habitants. Ils peuvent y admirer la vue de Firminy, s’y rencontrer... Le Corbusier a choisi d’installer une ossature indépendante : des poteaux remplacent une partie des murs porteurs, ce qui optimise l’espace des appartements.

Voir aussi

Portail France   Accédez au portail sur la France.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.