Frédéric Mistral

Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Mistral.
Mistral et son chien

Frédéric Mistral est un écrivain français, né le 8 septembre 1830 à Maillane et mort le 25 mars 1914. Il a écrit en langue provençale, il a fondé le Félibrige et a reçu, en 1904, le prix Nobel de littérature.

Biographie

Cadran solaire de la maison du lézard avec dédicace en provençal

Il a eu trois demeures successives à Maillane :

Il a fait ses études à Avignon puis Nîmes et a passé un diplôme de droit à Aix-en-Provence.

En 1854, Mistral rentre à Maillane et fonde avec cinq autres poètes provençaux une association de réhabilitation du provençal, le Felibrige, organisation culturelle qui existe encore dans toute l'Occitanie et qu'il animera inlassablement jusqu'à sa mort.

De 1878 à 1886, Mistral rédige un dictionnaire bilingue de tous les mots des dialectes occitans, à partir de leur racine latine commune ; ce dictionnaire en deux volumes comporte également des citations littéraires, comme c'est le cas pour le Oxford Dictionary, ce qui en fait sa richesse, d'où son nom de Trésor. On peut dire que Frédéric Mistral est un linguiste et un lexicographe.

En parallèle il poursuit sa carrière poétique et publie en provençal Mirèio qui sera traduit en près de quinze langues ; son succès sera consacré, cinquante plus tard par un Prix Nobel.

Ses amitiés littéraires

Final de l'opéra de Gounod, arènes d'Arles, 1864

En dehors du milieu régionaliste dans lequel il a volontairement vécu toute sa vie, il s'est lié d'amitié avec plusieurs écrivains contemporains :

Principales œuvres

La graphie mistralienne

Il s'agit d'une codification qui régit la transcription des sons de la langue orale. Elle est antérieure à la normalisation occitane.

Sources

Voir aussi

Portail de la littérature   Tous les écrivains, les poètes, les romans…
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.