François-Joseph Talma

Portrait de Talma.

François-Joseph Talma, souvent appelé simplement Talma (né en 1763 à Paris - mort à Paris en 1826) est un comédien français de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle, ami et acteur préféré de Napoléon Ier.

Il est considéré comme un des meilleurs interprètes de tragédies de l'histoire du théâtre.

Carrière

Son père est dentiste ; c'est le premier métier exercé par Talma, d'abord à Londres où son père est installé, puis à Paris. Il devient ensuite comédien et en 1787, il est engagé à la Comédie-Française.

En 1789, il triomphe dans Charles IX ou l'École des rois de Marie-Joseph Chénier, une pièce qui dénonce le pouvoir royal. Avec d'autres comédiens favorables comme lui aux idées de la Révolution, Talma quitte en 1791 la Comédie-Française ; l'autre partie de la troupe reste fidèle à la royauté.

En 1799, le Premier Consul Napoléon Bonaparte, dont il est l'ami et l'acteur préféré, décide de reconstituer la Comédie-Française et sa troupe ; Talma fait en partie. Il est alors un acteur célèbre, considéré comme le meilleur tragédien de son époque. Il triomphe jusqu'à sa mort (1826) dans les pièces classiques (Pierre Corneille, Voltaire, Jean Racine, William Shakespeare, etc.) et il crée de nombreuses pièces d'auteurs contemporains comme par exemple Népomucène Lemercier ou Marie-Joseph Chénier.

Vie personnelle

Talma épouse Julie Carreau, une danseuse dont il divorce pour épouser Caroline Vanhove, une comédienne qui est souvent sa partenaire sur scène. Le couple finit par se séparer en raison des infidélités de Talma, mais il ne divorce pas. Talma a de nombreuses liaisons amoureuses, dont une avec Pauline Bonaparte, une sœur de Napoléon Ier.

Quelques rôles importants

Talma dans le rôle de Cinna.

et beaucoup d'autres.

Lien externe

Portail du théâtre   Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.