François Rude

Portrait de François Rude au travail, 1893

François Rude (Dijon, 1784 - Paris 1855) est un sculpteur français du XIXe siècle, représentatif du mouvement romantique.

Biographie

Il est né à Dijon, son père était forgeron. Il apprend le dessin avec le soutien d'un mécène local, Louis Frémiet, dont il épouse la fille, Sophie, artiste peintre, en 1821.

En 1809, il part à Paris comme élève de l'École nationale supérieure des beaux-arts et obtient le prix de Rome en 1812.

Bonapartiste, il s'exile à Bruxelles en 1815 où il participe à la rénovation de plusieurs monuments.

En 1827, il revient à Paris où il reçoit la Légion d'honneur en 1833 et obtient une commande de haut-relief pour l'Arc de triomphe de l'Étoile, qui sera communément appelée La Marseillaise : elle lui apporte une renommée nationale et lui permet d'ouvrir son propre atelier.

En 1839 Sophie et François adoptent Martine Cabet, future épouse de leur neveu Paul Cabet.

Il meurt en 1855, après avoir obtenu une médaille d'honneur à la première Exposition universelle de Paris.

Œuvres

Musées

commons:Category:François Rude

La majorité de ses œuvres sont présentées au Musée des beaux-arts de Dijon. Des moulages sont exposés dans le musée éponyme de sa ville natale.

Notes et références

    Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
    Portail des arts   Tous les articles sur les différentes formes d'art.
    This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.