Généralité de finances

Carte des généralités et leur répartition entre pays d'États, pays d'Élections et pays d'Imposition

À partir du XVIIe siècle, la généralité de finances est le territoire où s'exerce l'autorité de l'intendant. En1789 il y avait 34 généralités en France.

En 1542, un édit royal crée 16 recettes générales des finances, chargées de percevoir les droits domaniaux du roi ainsi que la taille, les aides et la gabelle. Ces généralités sont administrées par des présidents, des trésoriers de France, auxquels viendront s'ajouter d'autres fonctionnaires royaux. Ces bureaux des finances subsisteront jusqu'à la Révolution, même si leur utilité était devenue très faible.

À partir du milieu du XVIIe siècle, l'intendant, établit ses bureaux au chef-lieu de la généralité. Il absorbe progressivement les fonctions financières des officiers des finances. Le roi y ajoute d'importantes fonctions de justice et de police.

La généralité qui était aux XVII° et XVIIIe siècles, la plus importante division administrative du royaume pouvait comprendre des pays d'État et des pays d'élection, comme par exemple la généralité de Lille ou celle de Strasbourg ou encore celle de Pau.

Le portail de la Monarchie française   De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.
Portail de l'économie   Tous les articles sur l'économie.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.