Galileo (sonde spatiale)

La sonde Galileo dans le voisinage de Jupiter

Galileo était une sonde spatiale américaine, conçue par la NASA pour l'étude de la planète Jupiter et de ses lunes. Elle fut lancée le 18 octobre 1989 à partir de la navette spatiale Atlantis. Elle porte le nom de l'astronome italien du XVIe siècle Galilée, qui a découvert les quatre lunes les plus visibles de Jupiter, dites lunes galiléennes ou satellites galiléens.

Mission

Un long périple

Cratère sur Europe, satellite de Jupiter. Photo prise par la sonde Galileo.

La sonde est arrivée au voisinage de Jupiter en 1995 après un voyage de 6 ans. La quantité de carburant emportée lui permit d'orbiter 35 fois autour de Jupiter en 8 ans, en parcourant ainsi 4,6 milliards de kilomètres depuis son départ de la Terre.

Images

La sonde Galileo a pris 14 000 images de Jupiter et de ses satellites. Elle a aussi réussi à révéler la présence d'un océan d'eau sous la surface gelée d'Europe, une des lunes galiléennes de Jupiter.

Fin de la mission

Le satellite Europe est un des endroits les plus prometteurs pour abriter de la vie extraterrestre dans son grand océan salé sous-glacien. Quand les réserves en carburant de la sonde commencent à s'épuiser, elle menace de contaminer le satellite Europe par des bactéries terrestres. La NASA décide alors de placer Galileo sur une orbite qui va lui permettre d'être interceptée par Jupiter. Le 21 septembre 2003, la sonde se désintègre dans l'atmosphère de Jupiter, après avoir transmis quantité de précieuses données sur le système Jovien.

Source

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Galileo (sonde spatiale) de Wikipédia.
Portail de l'astronautique   Tous les articles sur les technologies de l'espace.
Portail des États-Unis   Tous les articles concernant les États-Unis.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.