Guerre de Dévolution

Louis XIV en 1667

La guerre de Dévolution est une guerre qui a opposé la France et l'Espagne en 1667-1668. Elle a pour prétexte la demande de Louis XIV de participer au partage de l'héritage de son beau-père le roi d'Espagne Philippe IV. La France est victorieuse et au traité d'Aix-la-Chapelle, elle annexe une dizaine de villes flamandes (dont Lille).

Les causes de la guerre de Dévolution

Au traité des Pyrénées qui organisait le mariage de Louis XIV et de Marie-Thérèse d'Autriche, fille ainée du roi d'Espagne Philippe IV, il avait été prévu que la princesse apporterait une dot considérable (500 000 écus d'or). Or les finances espagnoles étaient si faibles que l'Espagne n'avait pas réglé cette dot. En 1665, à la mort de Philippe IV, Louis XIV réclame le paiement de la dot. Puisque l'Espagne ne peut pas régler en monnaie elle doit céder une partie de ses possessions.

L'Espagne possédait le Brabant, une province des Pays-Bas espagnols (en Belgique actuelle). Or une coutume successorale du Brabant prévoit que l'héritage ne peut être partagé qu'entre les enfants du premier mariage. Philippe IV s'était marié deux fois. Du premier mariage il avait eu Marie-Thérèse et du second mariage, le nouveau roi d'Espagne Charles II. Ce dernier n'a donc pas le droit d'hériter du Brabant. Louis XIV réclame donc la part d'héritage de sa femme.

Pour la France l'intérêt de posséder le Brabant est d'éloigner Paris de la frontière nord du royaume et de pouvoir rendre cette frontière infranchissable en fortifiant les nombreuses villes qui s'y trouvent.

La guerre

L'Espagne refuse de céder le Brabant. La France déclare donc la guerre en 1667. Louis XIV et Turenne attaquent au nord dans les Pays-Bas (Belgique actuelle) et le prince de Condé attaque à l'est, en Franche-Comté (territoire alors espagnol). L'Espagne très affaiblie militairement est incapable de faire face. La débâcle espagnole face à la France inquiète les pays européens. La Suède, l'Angleterre et les Provinces-Unies s'entendent pour faire pression sur Louis XIV afin qu'il cesse les combats.

Le traité d'Aix-la-Chapelle

En 1668, la paix est signée à Aix-la-Chapelle, ville du Saint-Empire romain germanique. L'Espagne cède à la France onze villes[1] du Brabant. Immédiatement Vauban procède à la fortification de ces annexions.

Les guerres de Louis XIV

Les guerres - Guerre de DévolutionGuerre de HollandeGuerre de la Ligue d'AugsbourgGuerre de Succession d'Espagne
Les adversaires de Louis XIVPhilippe IV d'EspagneCharles II d'EspagneLéopold Ier du Saint-Empire • Joseph Ier du Saint-Empire • Charles VI du Saint-Empire • Guillaume III d'AngleterreAnne de Grande-Bretagne
Les batailles – Denain • Malplaquet • La Hougue
Chefs militairesVaubanPrince EugèneTurenneCatinatDuguay-Trouinle Grand Condé • Duc de Vendôme • Marlborough • Villars • maréchal de Luxembourg • Louvois

Note

  1. Ath, Armentières, Bergues, Binche, Charleroi, Courtrai, Douai, Furnes, Lille, Menin, Oudenarde, Tournai
Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.