Héraclès et les cavales de Diomède

Tableau de 1790
Mosaïque romaine du IIIe siècle

La capture des cavales ou juments de Diomède est le huitième travail accompli par Héraclès.

Diomède était le roi de Thrace. Il était le fils d'Arès dieu de la guerre et de la nymphe Cyréné. Diomède possédait un splendide attelage de juments (ou cavales) indomptables. Ces animaux qui lançaient des flammes par leurs naseaux et se nourrissaient de chair humaine (généralement celle des voyageurs qui avaient le malheur de tomber entre les mains du roi).

Héraclès reçut l'ordre de capturer ces juments et de les ramener à Argos dans le Péloponnèse. Avec l'aide de quelques amis Héraclès se rendit en Thrace. Se débarrassant des palefreniers qui travaillaient dans les écuries, ils parvinrent à y pénétrer. Passant un licol aux quatre juments, Héraclès les captura.

Mais celles-ci, ne connaissant pas Héraclès, firent un tel bruit que Diomède fut alerté de l'enlèvement de ses juments. Accouru pour les défendre il est assommé par Héraclès avec sa massue. Diomède tomba par terre. Les juments voyant le corps de Diomède sans connaissance se jetèrent sur lui et le dévorèrent. Repues et calmées, les juments, sans difficulté suivirent Héraclès jusqu'à Argos.

Une autre tradition raconte que les cavales furent mises en liberté sur le mont Olympe où elles furent dévorées par les animaux sauvages.

Les douze travaux d'Héraclès
Le lion de Némée - L'hydre de Lerne - Le sanglier d'Érymanthe - La biche de Cérynie -
Les oiseaux du lac Stymphale - Les écuries d'Augias - Le taureau de Crète - Les cavales de Diomède -
La ceinture d'Hippolyté - Les bœufs de Géryon - Les pommes d'or du jardin des Hespérides - Cerbère
Portail des légendes   Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.