Henri VIII d'Angleterre

Henri VIII

Henri VIII (1491 – 1547) fut roi d'Angleterre de 1509 à 1547.

Sa rupture avec le pape et le catholicisme romain est à l'origine de l'Église anglicane.

Début de règne

Il est l'un des fils du roi Henri VII Tudor et de son épouse Élisabeth d'York. Lorsque son frère ainé Arthur Tudor meurt en 1502, il devient l'héritier de la couronne d'Angleterre et il succède à son père en 1509. Il épouse la même année Catherine d'Aragon, fille des Rois catholiques Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille et veuve de son frère Arthur.

À partir de 1515, le cardinal Thomas Wolsey devient son ministre. Henri VIII recherche une alliance avec la France et, en 1520, il rencontre le roi François Ier pendant l'entrevue du Camp du drap d'or (appelé ainsi car Anglais et Français y montrent leur luxe). Mais l'alliance entre la France et l'Angleterre échoue, et Henri VIII se rapproche de l'empereur Charles Quint.

Rupture avec la papauté

Henri VIII essaie en 1529 d'obtenir l'accord du pape : il veut faire annuler son mariage avec Catherine d'Aragon et se remarier avec Anne Boleyn pour avoir un héritier mâle. Le pape refuse, et le cardinal Wolsey (dont la négociation avec le pape a échoué) est alors disgracié. En 1533, l'archevêque de Cantorbéry prononce le divorce, et Henri VIII épouse Anne Boleyn ; il rompt avec le pape et se proclame chef de l'Église d'Angleterre. Le règne de Henri VIII devient autoritaire : de nombreuses exécutions ont lieu, dont celles de deux de ses femmes, de l'évêque John Fisher (1535), des ministres Thomas More (1535) et Thomas Cromwell (1540) et bien d'autres encore.

En 1544, lors d'une campagne militaire contre la France, l'Angleterre conquiert la ville de Boulogne, puis la paix avec la France est signée en 1546. Henri VIII meurt en janvier 1547.

Mariages et enfants

Henri VIII d'Angleterre s'est marié six fois :

Voir aussi

Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail du Royaume-Uni   Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.