Histoire des consoles de jeux vidéo

L'histoire des consoles de jeux vidéo débute, sur le plan de la commercialisation, dans les années 1970. Depuis 2004 a été lancée la septième génération.

Première génération

La première génération est constituée de la console Pong sortie en 1975 et de l'Odyssey sortie 3 ans plus tôt par Magnavox qui est la première entreprise à avoir créé une console de jeux.

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer !

Deuxième génération

La deuxième génération débute avec la Fairchild Channel F en 1976, jusqu'au krach du jeu vidéo de 1983. Elle est marquée par la première console portable avec des cartouches changeables : la Microvision.

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer !

Troisième génération

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer !

Quatrième génération

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer !

Cinquième génération

La 5e génération contient la PlayStation, sortie en 1995 et les Nintendo 64 et Sega Saturn, sorties en 1996 et 1994 respectivement.

La PlayStation a été une grande réussite, alors que la Saturn a très mal marchée. La Nintendo 64 est considérée comme un semi-échec, tout en perdant sa position dominante face à l'arrivée de Sony et ses plus de 100 millions de consoles vendues au final, elle fait quand même beaucoup mieux que la Saturn[1] (plus que le triple d'unités vendues).

Sixième génération

La 6e génération est la Dreamcast, sortie en novembre 1998, la PlayStation 2, sortie en novembre 2000, la Xbox (qui marque l'arrivée de Microsoft sur le marché), sortie en novembre 2001 (le 14 mars 2002 en Europe), et la Nintendo Gamecube, sorti en septembre 2001 (le 3 mai 2002 en Europe).

La Xbox avec son Xbox Live a marqué l'essor du jeu en ligne. Auparavant, Nintendo avait déjà lancé quelques services en ligne avec des accessoires de la NES et Nintendo 64[2], qui avaient été des échecs. La PlayStation 2 va donc aussi s'y mettre alors que Nintendo jugeait qu'il n'était pas convivial. La Gamecube a été un échec commercial, mais encore une fois, ce n'est rien face à la Dreamcast de Sega, qui va donc prendre la décision de se retirer de la production de consoles.

Septième génération

La septième génération commença le 21 novembre 2004 avec la sortie de la Nintendo DS. Le 12 décembre 2004, la PlayStation Portable (ou PSP) vit le jour, puis la Xbox 360 le 22 novembre 2005 et, un an après, la Playstation 3 (11 novembre 2006) et la Wii le (19 novembre 2006).

Dans cette nouvelle génération de consoles de jeux vidéo, la Xbox 360, la Playstation 3 et la Wii ont des manettes sans fil. La PlayStation 3 et la Xbox 360 offrent la haute définition et la Wii la reconnaissance de mouvements.

Huitième génération

Elle a été initiée par la sortie de la Wii U en novembre 2012, suivie par la Playstation 4 et la Xbox One en novembre 2013.

Pour les consoles portables, la Nintendo 3DS est sortie en 2011. Si elle est bien plus puissante par rapport aux anciennes Nintendo DS, elle possède toujours une définition très basse par exemple pour l'heure actuelle, même pour une console portable. Les consoles citées ont une puissance bien meilleure que leurs précédentes, ainsi qu'un rendement vidéo amélioré. Comme son nom l'indique, la 3DS introduit le concept de la 3D.

La Wii U a été un échec mais la Nintendo 3DS a quand même tenu et reste une réussite, malgré la grande concurrence des tablettes et téléphones. Du côté de Sony, si sa PS4 est la première console de cette génération, la PS Vita a été un grand échec et est presque oublié.

Source

Portail sur les jeux vidéos  Tous les articles concernant les jeux vidéo.
  1. http://www.gamekyo.com/group_article46706.html
  2. https://web.archive.org/web/20020822123001/http://www.recruit.co.jp/e-biz/pa/partners.html
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.