Honoré Daumier

Crispin et Scapin

Honoré Daumier (né en 1808 et mort en 1879) est un graveur, caricaturiste, peintre et sculpteur français. Il est considéré l'un des plus grands peintres du XIXe siècle, bien que son œuvre soit plutôt marquée par ses 4 000 lithographies.

Biographie

Honoré Daumier est né à Marseille. Son père, vitrier et poète à ses heures, voulut faire publier ses poèmes et monta à Paris. Plus tard, en 1816, le jeune Daumier et sa mère le suivirent. Son père l'écarte de son destin artistique, plus tard il entre sous la protection de l'historien de l'art Alexandre Lenoir. L'année suivante, Honoré Daumier entre à l'Académie Suisse, à Paris. Ses premiers pas dans le monde de l'art commencent avec des lithographies pour des éditeurs de livres.

En 1829, il rencontre Charles Philipon qui lui demande des caricatures pour sa revue La Silhouette et, en 1830, il commence à faire des caricatures pour d'autres journaux. Notamment, il caricature Louis-Philippe en Gargantua, ce qui lui vaudra une condamnation à six mois de prison. Il continue son activité de caricaturiste jusqu'en en 1835, date à laquelle apparaît la censure où tous les journaux satiriques (publiant des caricatures) sont interdits.

En 1849, il expose ses premières œuvres proches du style réaliste de Courbet. Il réalise également plusieurs toiles sur Don Quichotte. À partir de 1865, Daumier connaît des difficultés financières. Finalement, en 1877, il reçoit une pension de État, mais sa vue est très diminuée[1].

Il meurt en 1879. Plus tard, sa dépouille sera transférée au cimetière du Père-Lachaise, à Paris, près des sépultures de ses amis, Jean-Baptiste Camille Corot et Charles-François Daubigny.

Sculptures

Autoportrait

Daumier a aussi réalisé de nombreuses sculptures, principalement des bustes et des autoportraits.

Peintures

Il a peint plus de 500 tableaux représentant des hommes de la campagne, des gens pauvres ou des paysans. Il appartient au courant réaliste créé par Gustave Courbet. Ses peintures sont plus récentes que ses lithographies ou ses caricatures de début de carrière.

Œuvres disparues

De nombreuses œuvres de Daumier ont été volées ou perdues, environ 6 % de l'œuvre peinte.

Notes

  1. D'autres peintres, comme Monet, perdirent la vue jusqu'à en devenir aveugle.

Mouvements - Néo-classicismeRomantismeRéalismeAcadémismeImpressionnismePostimpressionnismeNabiSymbolismePointillismeExpressionnismeArt NouveauFauvismeCubisme

Artistes - CaillebotteCézanneConstableCorotCourbetDaumierDavidDegasDelacroixGauguinGéricaultGérômeIngresKlimtManetMatisseMilletMonetBerthe MorisotMuchaPissarroRenoirSeuratSignacSisleyToulouse-LautrecTurnerVan Gogh

Portail des arts   Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.