Il faut désobéir : La France sous Vichy

Il faut désobéir : La France sous Vichy est un album dont l’histoire se déroule durant la Seconde Guerre Mondiale, c’est le premier tome de la trilogie pour enfants « les 3 secrets d’Alexandra », celui-ci s’intitule Il faut désobéir, réalisé en 2002, il aborde la France sous Vichy comme l’indique le sous-titre, le deuxième Un violon dans la nuit est une mémoire des camps et enfin le dernier Viva la liberté se penche sur la résistance française et la libération. Ils ont été rédigés par Didier Daeninckx qui s’est à chaque fois inspiré de faits réels et ont été illustrés par Pierre Elie Ferrier, un auteur illustrateur à succès dont on reconnait le coup de crayon ludique et naïf. Cet ouvrage est proposé par les éditions Rue du monde qui veillent à susciter une construction positive et audacieuse de la citoyenneté de l’enfant. Cet ouvrage est dédié "à Pierre Marie, inspecteur de police et à ses sept collègues du Commissariat central de Nancy qui, en juin 1942, ont sauvé la vie à quelque 300 juifs, en désobéissant aux ordres du gouvernement de Vichy."

L'histoire

L'emblème du Régime de Vichy.

Cet album raconte l’histoire d’Alexandra, une petite fille d’une dizaine d’années qui va découvrir un épisode de la vie de ses grands-parents. Son grand-père lui raconte son enfance : les nazis, l’étoile jaune, les rafles mais surtout Pierre, inspecteur de police, qui soixante ans plus tôt les a sauvé. En effet, pendant la Seconde Guerre Mondiale, à la veille d'une rafle, cet inspecteur de police et ses collègues sont parvenus à prévenir de nombreuses familles les faisant ainsi très probablement échapper à une mort certaine. L’album évoque donc particulièrement les Justes qui grâce à leur action ont pu sauver des personnes de confession juive.

Portail de la littérature   Tous les écrivains, les poètes, les romans…
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.