Injonction

Cet article est à compléter. Il concerne l’information.
Améliore-le ! (Aide)

En grammaire, une injonction est une phrase qui énonce un ordre, un conseil, une recommandation, une interdiction, ...

Une injonction s'adresse à une personne, autre que l'énonciateur. Le sujet du verbe principal ne peut pas être la première personne du singulier. (On peut se donner des objectifs, mais on ne se donne pas d'ordres : ça n'aurait aucun sens.)

Si le sujet est à la deuxième personne (du singulier ou du pluriel), ou à la première personne du pluriel, on peut utiliser le mode impératif. Il n'y a alors pas de sujet grammatical.

Mange ta soupe ! C'est bon pour la santé.
Sifflons en travaillant.
Travaillez, prenez de la peine. (La Fontaine - Le riche travailleur.)

À la troisième personne, du singulier ou du pluriel, il n'y a de mode impératif. On remplace alors par le subjonctif, et la phrase comme par un que. Cette possibilité peut être aussi utilisée pour les autres personnes.

Que le ciel me tombe sur la tête.
Qu'ils aillent se faire voir !
Que rien ni personne ne vienne troubler votre repos.

Parfois, on écrit ou on dit des injonctions en utilisant l'indicatif ; mais alors, c'est moins facile à faire la différence entre une injonction et une affirmation.

Tu feras ce que je te dis de faire.
Tu reviens ici tout de suite : tu ne discutes pas et tu mets la table.

Enfin, l'infinitif présent est aussi utilisé dans les injonctions. Dans ce cas, le sujet est impersonnel, et concerne quiconque entend ou lit l'injonction. L'infinitif est souvent traverser dans les pancartes, parfois dans des textes de loi.

Ne pas ouvrir.
Ne pas laisser ses affaires sans surveillance.
Ne pas afficher.
Portail de l'information   Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.