Léon Bourgeois

Portrait de Léon Bourgeois

Léon Bourgeois, né le 29 mai 1851 à Paris et mort le 29 septembre 1925 à Oger, est un homme politique français.

En 1882, il devient préfet du Tarn, six ans plus tard, il est élu député. En 1890, il est nommé ministre de l'Intérieur. Il a présidé à la fois le Sénat (de 1920 à 1924) et l'Assemblée nationale (de 1902 à 1904).

Il reçoit également le prix Nobel de la paix en 1920.

Il est considéré comme une des fondateurs du solidarisme.

Biographie

Léon Bourgeois en 1897

Il né à Paris le 29 mai 1851, et fait des études de droit. Il devient successivement préfet du Tarn en 1882 et de Haute-Garonne en 1885. Il retourne à Paris et entre au Ministère de l'Intérieur. En novembre 1887, il devient préfet de police au moment de la démission de Jules Grévy, la même année, il devient député de la Marne et rejoint la gauche radicale.

En 1892, il devient ministre de l'Intérieur à l'époque du scandale de Panama, il démissionne en mars 1893.

À la suite de la Première Guerre mondiale, il reçoit le Prix Nobel de la Paix en 1920.

Il est grandement affaibli par une cécité partielle et meurt le 29 septembre 1925 au château d'Oger.

Voir aussi

Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail France   Accédez au portail sur la France.
Portail de la politique   Tous les articles sur la politique.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.