Léopold Ier du Saint-Empire

Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Léopold Ier.

En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Léopold Ier de Habsbourg », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Léopold Ier de Habsbourg, né en 1640 à Vienne et mort le 5 mai 1705 dans la même ville, est roi de Hongrie et de Bohême, puis empereur du Saint-Empire de 1658 à 1705.

Il a combattu à plusieurs reprises le roi Louis XIV : Guerre de Hollande (1672-1679), Guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697) et Guerre de Succession d'Espagne (à partir de 1701).

Biographie

Léopold est le second fils de l'empereur Ferdinand III du Saint-Empire, il est un cousin du roi Louis XIV car leurs mères, Marie-Anne d'Autriche et Anne d'Autriche étaient sœurs[1]. Dans sa jeunesse, il est destiné à devenir un prélat, mais son frère aîné Ferdinand meurt en 1654. Après la mort de leur père, Léopold Ier est élu roi de Hongrie et de Bohême en 1657 et empereur du Saint-Empire l'année suivante.

Il doit faire face aux attaques des Turcs de l'Empire ottoman, dont il est vainqueur en 1664 avec l'aide de Louis XIV. Pendant la Guerre de Hollande (1672-1679) qui oppose la France aux Provinces-Unies et à l'Espagne, Léopold Ier est d'abord neutre, puis il s'allie aux Provinces-Unies. Le traité de Nimègue signé en 1679 met fin au conflit, l'empereur doit céder à la France la ville de Fribourg.

En 1683, les Ottomans lancent une nouvelle attaque et ils mettent le siège devant la ville de Vienne. Ils sont repoussés avec l'aide du roi de Pologne Jean III Sobieski et du duc Charles V de Lorraine (le mari d'une sœur de Léopold Ier). Le duc de Lorraine remporte en 1686 une importante victoire sur les Turcs à Buda, un traité de paix sera signé en 1699 avec l'Empire Ottoman.

Dans le même temps, Louis XIV s'empare de certaines villes allemandes situées près de la frontière, ainsi que de Strasbourg (cette ville n'était pas française à l'époque). En 1688, une coalition contre la France se forme entre Léopold Ier, Guillaume III d'Orange-Nassau (le nouveau roi d'Angleterre, qui est aussi le stathouder des Provinces-Unies), la Suède, l'Espagne et les princes protestants allemands. La Guerre de la Ligue d'Augsbourg s'achève en 1697 par le traité de Ryswick ; la France en sort affaiblie.

Dans les dernières années de son règne (1701), Léopold Ier entre à nouveau en conflit avec Louis XIV : leur cousin le roi Charles II d'Espagne est mort en 1700 sans héritier et, dans son testament, il a choisi comme successeur le duc d'Anjou (Philippe V d'Espagne), un petit-fils de Louis XIV. Les États européens craignent une trop grande puissance de la France avec en plus l'Espagne, ses possessions en Amérique du Sud et les Pays-Bas espagnols ; ils choisissent d'offrir la couronne d'Espagne au second fils de l'empereur, l'archiduc Charles et ils déclarent la guerre contre Louis XIV et Philippe V d'Espagne. Léopold Ier meurt en 1705 alors que la Guerre de Succession d'Espagne n'est pas encore terminée. Son fils aîné Joseph Ier lui succède.

Sources, notes et références

  1. il est aussi le cousin du roi Charles II d'Espagne, dont le père Philippe IV d'Espagne est le frère de Marie-Anne d'Autriche et d'Anne d'Autriche
Souverains européens contemporains de Louis XIV

Angleterre : Charles IerOlivier CromwellCharles IIJacques IIGuillaume III et Marie IIAnne d'Angleterre
Espagne : Philippe IIIPhilippe IVCharles IIPhilippe V
Saint-Empire : Ferdinand III • Léopold Ier • Charles VI - Prusse: Frédéric-Guillaume • Frédéric Ier
Papes : Innocent X • Innocent XI • Innocent XII - Russie : Alexis Ier • Fédor III • Pierre le Grand

Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail Autriche   Accédez au portail sur l'Autriche.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Léopold Ier (empereur romain germanique) de Wikipédia.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.