Littérature grecque

La littérature grecque commence avec Homère, au VIIIe siècle av. J.-C., et se prolonge jusqu'à nos jours. On a donc près de trois millénaires de littérature en langue grecque.

Époques et courants littéraires

Tablette en écriture linéaire B, trouvée à Cnossos.

Tablettes mycéniennes

La langue grecque apparaît d'abord dans des tablettes d'argile remontant au XIVe siècle av. J.-C., découvertes dans les fouilles de palais mycéniens. Écrites en une écriture syllabique d'origine crétoise, les tablettes en linéaire B ont été déchiffrées en 1952. Elles contiennent essentiellement des comptes d'objets, de marchandises, de bétail. C'est du grec, mais on est encore loin de la littérature.

Littérature ancienne

Époque archaïque

L’Iliade et l’Odyssée (IXe ou Xe siècle avant J.-C.) sont les œuvres les plus anciennes de la littérature grecque qui nous soient parvenues. Puis viennent des poètes comme Hésiode, Sappho, Pindare, Anacréon.

Époque classique

La période classique des Ve et IVe siècle av. J.-C. est l'âge d'or de la littérature grecque, avec le théâtre des grands poètes tragiques (Eschyle, Sophocle, Euripide) et les comédies d'Aristophane, les historiens (Hérodote, Thucydide, Xénophon), les philosophes (Platon, Aristote), les orateurs (Lysias, Isocrate, Démosthène).

Époque hellénistique

La période du IIIe au Ier siècle av. J.-C. voit le développement de courants philosophiques comme l'épicurisme et le stoïcisme, et un renouvellement de la poésie (Callimaque, Apollonios de Rhodes, Théocrite). C'est aussi la période de rédaction de la Septante, traduction de la Bible hébraïque en langue grecque.

Époque romaine

La littérature grecque de la période romaine, du Ier siècle av. J.-C. au IIIe siècle apr. J.-C., est marquée par l'essor de l'histoire (Denys d'Halicarnasse, Dion Cassius), de la géographie (Strabon, Pausanias) et de l'enseignement de la philosophie. On y voit aussi s'épanouir le genre un peu oublié du roman grec, comme Daphnis et Chloé.

Les deux grands auteurs grecs de la période romaine sont l'historien Plutarque et le satiriste Lucien de Samosate, auteur de dialogues et contes humoristiques.

Époque byzantine

Avec la conversion au christianisme de l'empereur Constantin Ier, au début du IVe siècle, et durant tout le Moyen Âge, on voit se développer une littérature chrétienne, avec les œuvres des Pères de l'Église : Eusèbe de Césarée, Ignace d'Antioche, Clément d'Alexandrie.

Époque de la domination turque

Après la Chute de Constantinople, en 1453, et jusqu'au début du XIXe siècle, on n'a guère que des œuvres anonymes, comme des chants et des poèmes populaires.

Époque moderne

Mais avec la révolution de 1821 et l'indépendance de la Grèce, la littérature grecque connaît un renouveau, avec des auteurs comme Dionýsios Solomós, Andréas Kálvos, Kostís Palamás, Emmanuel Roïdis, Alexandros Papadiamandis, Ángelos Sikelianós, Kostas Karyotakis.

Au XXe siècle, une littérature moderne s'épanouit, avec Constantin Cavafy, Níkos Kazantzákis, Stratis Tsirkas, Yánnis Rítsos. Les poètes Georges Séféris et Odysséas Elýtis ont reçu le Prix Nobel de littérature.

Portail de la Grèce   Tous les articles sur la Grèce, de l'antiquité à aujourd'hui.
Portail de la littérature   Tous les écrivains, les poètes, les romans…
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.