Loi de séparation des Églises et de l'État

Cet article est à compléter. Il concerne l’Histoire.
Améliore-le ! (Aide)

La loi de séparation de l'Église et de l'État votée en 1905, règle pour la France les rapports entre l'État et les différentes confessions religieuses.

D'après cette loi, l'État garantit la liberté religieuse des habitants (si les religions ne préconisent pas des idées ou des actions contraires aux lois de la République française). Mais les religions ne sont plus financées par l'État (ni les bâtiments du culte construits après la loi, ni la formation et l'entretien des membres du clergé). Les bâtiments du culte construits avant la loi deviennent la propriété des communes qui sont chargées de leur entretien. Les communes mettent gratuitement à la disposition des associations religieuses, les bâtiments. Les insignes des différents cultes sont exclus des bâtiments publics (mairies, écoles publiques, hôpitaux publics...). Il n'y a pas de cours de formation religieuse dans l'enseignement public (contrairement à d'autres pays européens comme l'Allemagne ou l'Espagne).

Cette loi ne s'applique pas dans les trois départements de l'Est de la France (Moselle, Bas-Rhin et Haut-Rhin), qui en 1905 n'étaient pas français (depuis 1871, ils faisaient partie de l'Empire allemand). Quand ces départements sont redevenus français après la défaite de l'empire allemand à la fin de 1918, ils ont obtenu le privilège de ne pas appliquer la loi de Séparation et ils continuent d'appliquer le concordat de 1801.

Le fait d'avoir un congé au moment des fêtes chrétiennes (Noël, Pâques, la Pentecôte, la Toussaint) est un effet des coutumes (car la France a été pendant longtemps un pays où la plupart des habitants étaient chrétiens). Notons cependant que les adeptes des autres religions peuvent bénéficier d'un congé pour célébrer les fêtes de leur religion.

Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail du droit   Tous les articles sur le droit.
Portail France   Accédez au portail sur la France.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.