Lynx boréal

Plante ou animal protégé
Cette plante ou cet animal est menacé, et donc protégé par une réglementation ou un traité pour réduire le risque de disparition.
Lynx Boréal
Nom(s) commun(s) Lynx Boréal ou lynx commun
Nom scientifique Lynx lynx
Classification Famille des félins
Répartition Europe et Asie
Milieu de vie forêt boréales (taïga), forêts de montagne et tempérées
Taille 77 cm à 1,35 m
Poids 9 à 35 kg
Statut UICN Vulnérable
Modifier voir modèle  modifier
Lynx boréal dans un zoo de Norvège.

Le lynx boréal est également appelé lynx du Nord, loup-cervier ou chat-cervier. Ce mammifère carnivore appartient à la famille des félins. Il a presque disparu en France. Il vit en Eurasie (Scandinavie, Europe de l'Est jusqu'à l'Asie occidentale), le lynx boréal vit également dans les régions montagneuses de l'Asie Centrale et dans l'Himalaya (Inde, Népal, Tibet). Il existe des espèces proches mais distinctes de lynx en Espagne, Portugal, et en Amérique du Nord (Alaska, Canada, Nord des États-Unis).

Description physique

Fort et agile, le lynx boréal est haut sur pattes mais c'est un petit félin. Il mesure de 80 cm à 1,3 m de longueur (queue : 4–8 cm non comprise) pour 10 à 30 kg. Les mâles sont légèrement plus grands et plus lourds (de 1 ou 2 kg) que les femelles.

Il possède des oreilles pointues garnies d’un pinceau de poils et une queue courte terminée par une touffe de poils noirs. Son crâne est arrondi et court, sa face est encadrée par des favoris.

En été, son pelage du dos devient roux, plus ou moins moucheté, en hiver, il vire au beige crème. Le pelage du ventre est blanc uni, été comme hiver.

Régime alimentaire

C’est un carnivore qui mange de grands gibiers (cerfs, chevreuils, chamois) et de petits mammifères (petits rongeurs, lièvres, marmottes, blaireaux…), des oiseaux, des insectes, des serpents, des grenouilles, des poissons, des escargots, renards...

Reproduction

Il se reproduit de fin février à début avril, lors de la saison des amours. Les petits, deux à trois en moyenne, naissent au printemps.

En hiver, le mâle et la femelle vivent ensemble, pour l’accouplement et la chasse. Après environ deux mois de gestation, deux à six jeunes naissent, aveugles et couverts d'un pelage fin, dans une tanière (grotte ou trou d'arbre). Ils seront allaités pendant deux mois puis sortiront de leur tanière et apprendront à chasser avec leur mère jusqu'à l'âge de six mois.

Mode de vie et comportement

C’est le seul grand félin vivant à l'état sauvage sur le continent européen. Le lynx est un animal solitaire et timide, difficile à apercevoir grâce à sa fourrure (dos roux en été et beige en hiver).

Le lynx peut rester pendant plusieurs jours sur quelques hectares ou parcourir plus de 10 km sans s’arrêter. C’est un bon grimpeur mais il vit surtout au sol.

C’est un animal solitaire vivant sur de larges espaces, qui chasse la nuit et n’a pas de gîte fixe. Il a besoin d’un vaste domaine de chasse, 100 à 50 km² ! Il a une préférence pour les régions accidentées qui lui procurent facilement abris et postes d'affût. Quand il chasse, le lynx est capable de bondir, de grimper aux arbres et même de nager. Il chasse à l’affût, repérant ses proies à la trace. Ses griffes rétractiles empêchent la victime de se dégager.

Son corps et sa queue courts, ses pattes arrières plus longues que celles de devant facilitent sa course et ses bonds.

Durant la journée, il profite du soleil sur des rochers en surplomb ou s’abrite du vent et de la pluie sous les arbres.

En hiver, ses larges pieds entourés de poils forment des sortes de raquettes. L’épaisse fourrure entre les coussinets de ses pattes lui permet de résister au froid et de ne pas déraper.

Les pinceaux de poils lui permettent de mieux capter les sons. Ils sont sensibles aux vibrations, comme des antennes. Les favoris, qui apparaissent en grandissant, servent aussi à capter les sons.

Il possède une excellente vue et odorat.

Menaces pesant sur l’espèce

En France, le lynx a été réintroduit dans les Vosges dans les années 1980 et il est également présent dans le Jura et les Alpes qu’il a recolonisé progressivement à partir de la Suisse.

Même si le lynx est en expansion en France, de nombreuses menaces pèsent toujours sur ce félin : la consanguinité à long terme (ils sont trop peu nombreux), les forêts coupées par des routes, des canaux (cela empêche les échanges entre les animaux), l'homme (collision sur les routes, braconnage…).

Expression de la langue française

Bibliographie

Voir aussi

Article mis en lumière la semaine du 22 septembre 2015.
Portail des mammifères   Tous les articles sur les mammifères.
Portail des félins   Tous les articles sur les félins.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.