Machine à coudre

Couture avec une machine à coudre Singer de 1894.
Fonctionnement du mécanisme effectuant les points de couture.

Une machine à coudre est une machine qui sert à faire divers points de couture, de façon répétitive et symétrique.

Histoire

Les premiers inventeurs d'une « machine à coudre » sont l'Américain Elias Howe, l'Allemand Balthasar Krems, l'Anglais Thomas Saint et l'Autrichien Josef Maderspeger.

La première « vraie » machine à coudre est attribuée au Lyonnais Barthélemy Thimonnier (wp), en 1830 : elle était faite de bois, avec un fil continu, en point de chaînette, et cousait deux cents points à la minute.

Fonctionnement

La machine à coudre fait un nœud avec deux fils. Plusieurs nœuds forment une chaîne qui crée la couture : le fil du dessous provient de la canette, le fil du dessus vient de la bobine.

En cousant, les fils s'entrecroisent en formant un nœud qu'on appelle le point de couture. L'aiguille de la machine à coudre est un élément essentiel de son fonctionnement. Elle est différente d'une aiguille classique, où le fil passe par un chas (wp) à une extrémité et dont la pointe est effilée de l'autre ; le trou de l'aiguille d'une machine à coudre, au contraire, est situé du côté de la pointe et elle possède une rainure d'un côté : il est important que le fil arrive du côté de cette rainure.

Fabrication, prix de revient

La machine à coudre est devenue abordable grâce à l'industrialisation et à la découverte de matériaux peu coûteux (plastiques) au lieu de la fonte, du cuivre et du bois.

Les progrès techniques et industriels, la production à grande échelle ont permis la fabrication de machines à coudre performantes et à faible prix. Cela s'explique, en partie, par la délocalisation et la main-d'œuvre bon marché dans des pays comme la Chine.

La simplification d'utilisation, grâce à l'électricité, a simplifié l'apprentissage de la couture.

Portail des techniques  Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.