Marcus Junius Brutus

Buste en marbre dit de « Brutus », Ie siècle av. J.-C..

Marcus Junius Brutus est né à Rome vers 86 av. J.-C. et se suicide en 42 av. J.-C. après sa défaite militaire contre Marc Antoine et Octave. Il est un des acteurs principaux du complot républicain qui assassina Jules César en 44 av. J.-C.

Il passait pour le fils adultérin de Jules César. Sa mère serait la nièce de Caton d'Utique. Il reçut une éducation soignée. Appartenant à la nobilitas, dans la guerre civile qui oppose Pompée à Jules César, il prend parti pour Pompée et le Sénat romain. Il participe et est vaincu à la bataille de Pharsale en 48 av. J.-C. César lui pardonne et le nomme propréteur-gouverneur de la Gaule cisalpine, puis préteur urbain. Profitant de son homonymie avec le légendaire Lucius Junius Brutus qui, vers 500 av. J.-C., fut un des fondateurs de la République romaine, les sénateurs, adversaires de la politique en faveur des classes populaires menée par César, font pression sur lui. Ils arrivent à entraîner Brutus dans le complot qui aboutit à l'assassinat de César en 44 av. J.-C..

Pourchassé par les partisans de César commandés par Marc Antoine et Octave, Brutus et ses amis républicains passent dans la partie orientale de l'Empire romain. Là, leur politique fiscale, destinée à équiper une armée, les rend impopulaires. La bataille décisive a lieu à Philippes en 42 av. J.-C. Brutus et son ami Cassius sont battus et se suicident.

Portail Rome antique   Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.