Marguerite de Valois

Marguerite de Valois enfant.

Marguerite de Valois ou Marguerite de France est née en 1553 à Saint-Germain-en-Laye et est morte en 1615 à Paris. Première femme du roi Henri IV, elle est reine de Navarre de 1572 à 1599 et reine de France de 1589 à 1599. Elle a été surnommée la Reine Margot.

Biographie

Fille du roi Henri II de France et de Catherine de Médicis, elle est la sœur de trois rois de France : François II (1559-1560), Charles IX (1560-1574) et Henri III (1574-1589) ; une de ses sœurs, Élisabeth de Valois, devient reine d'Espagne en épousant le roi Philippe II.

Très cultivée, Marguerite de Valois écrit et parle le latin et le grec ; elle lit les auteurs classiques, Homère, Platon et Plutarque, mais aussi Ronsard et Montaigne.

Marguerite de Valois (à droite) et son mari Henri III de Navarre (futur Henri IV de France) en 1572.

Marguerite de Valois est mariée en 1572 au chef du parti des protestants, le roi Henri III de Navarre (qui deviendra en 1589 le roi Henri IV de France). La France est alors ravagée par les Guerres de religion entre catholiques et protestants, et l'union a été négociée par les mères des deux mariés, la reine de France Catherine de Médicis (catholique), et la reine de Navarre Jeanne III d'Albret (protestante), qui souhaitent une entente entre les deux partis. Le 24 août 1572 (quelques jours après le mariage), le roi Henri de Navarre échappe au massacre de la Saint-Barthélémy. Il est obligé de renoncer à sa religion et de devenir catholique ; mais il redeviendra plus tard protestant lorsqu'il sera hors de danger.

À la cour du royaume de Navarre - à Nérac, Marguerite de Valois reçoit des poètes et des artistes. Le couple n'a pas d'enfant. Chacun de leur côté, Henri de Navarre et sa femme Marguerite ont de nombreuses aventures amoureuses. De 1586 à 1605, elle est retenue prisonnière au château d'Usson en Auvergne, pour des raisons politiques liées aux luttes entre : son frère Henri III de France, son mari Henri de Navarre, et le duc Henri de Guise (Guerre des trois Henri).

En 1589, le roi de France Henri III meurt sans héritier. Son plus proche parent, Henri III de Navarre, lui succède et devient le roi Henri IV de France. Toujours prisonnière, Marguerite de Valois porte alors le titre de reine de France, mais le roi désire se remarier pour avoir un héritier. Le divorce est prononcé en 1599, et Henri IV épouse l'année suivante Marie de Médicis.

En 1605, Marguerite de Valois s'installe à Paris avec la permission du roi. Elle s'entoure de poètes et de philosophes, et meurt en 1615.

Littérature

Marguerite de Valois a écrit ses Mémoires et des poésies.

Elle est l'héroïne du roman d'Alexandre Dumas, La Reine Margot, publié en 1845.

Source

Reines et impératrices de France

Mérovingiens : ClotildeCarolingiens : Bertrade de LaonCapétiens : Adélaïde d'Aquitaine • Rosala de Provence • Berthe de Bourgogne • Constance d'Arles • Anne de Kiev • Berthe de Hollande • Bertrade de Montfort • Alix de Savoie • Aliénor d'Aquitaine • Constance de Castille • Adèle de Champagne • Isabelle de Hainaut • Ingeburge de Danemark • Agnès de Méran • Blanche de CastilleMarguerite de Provence • Isabelle d'Aragon • Marie de Brabant • Jeanne Ire de Navarre • Marguerite de Bourgogne • Clémence de Hongrie • Jeanne de Bourgogne • Blanche de Bourgogne • Marie de Luxembourg • Jeanne d'Évreux • Capétiens-Valois : Jeanne de Bourgogne • Blanche de Navarre • Jeanne d'Auvergne • Jeanne de BourbonIsabeau de BavièreMarie d'Anjou • Charlotte de Savoie • Anne de BretagneJeanne de FranceMarie d'AngleterreClaude de FranceÉléonore de HabsbourgCatherine de MédicisMarie Stuart • Élisabeth d'Autriche • Louise de Lorraine-Vaudémont • Bourbons : Marguerite de ValoisMarie de MédicisAnne d'Autriche Marie-Thérèse d'AutricheMarie LeszczynskaMarie-Antoinette • Marie-Amélie de Bourbon-Sicile • Bonaparte : Joséphine de BeauharnaisMarie-Louise d'AutricheEugénie de Montijo

Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Le portail de la Monarchie française   De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.