Messe catholique

Célébation d'une messe catholique en Espagne (Avila). Assomption de 2009

La messe est une cérémonie liturgique catholique dans laquelle le prêtre célèbre l'Eucharistie. La cérémonie comprend plusieurs phases dont la plus importante est la consécration des deux espèces (le pain et le vin). Les autres confessions chrétiennes ont également des cérémonies semblables, mais qui différent sur la signification de la consécration et le déroulement des phases.

Le mot messe proviendrait de la formule latine, prononcée à la fin de la cérémonie : Ite, missa est, qui renvoie les fidèles une fois qu'ils ont communié et entendu les enseignements de Jésus et des apôtres. Ils sont théoriquement aptes à porter la Bonne nouvelle ailleurs (le mot mission à la même origine).

Signification de la messe catholique

Dans la confession catholique, la messe est considérée comme le sacrifice du corps et du sang de Jésus-Christ, offerts sur l'autel sous les apparences du pain et du vin. Ce sacrifice continue celui de Jésus sur la croix.

Pour les catholiques, Jésus est réellement présent sur l'autel sous les apparences du pain et du vin (c'est la transsubstantiation). Il s'offre en sacrifice pour obtenir de Dieu (considéré comme son père) le salut des hommes. Le prêtre officiant ne fait que prêter son aide à ce sacrifice, en application des paroles de Jésus au moment de la Cène, Faites ceci en mémoire de moi.

L'obligation d'assister à la messe

La confession catholique fait obligation aux fidèles d'assister à la messe. Le catholique devrait assister à la messe de sa paroisse chaque dimanche et à chacune des grandes fêtes religieuses (Noël, Assomption, Ascension...). La présence à la messe et la communion pendant celle-ci à Pâques est le minimum. Si cela est possible la fréquentation quotidienne est recommandée.

Dans les premiers temps du christianisme, la cérémonie était divisée en deux parties. Les croyants baptisés et les nouveaux adeptes non baptisés encore (les catéchumènes) assistaient à la cérémonie du commencement (l'Introduction à l'autel) jusqu'au début de l'offertoire (moment où le prêtre commence à manipuler le pain et le vin). Puis les catéchumènes devaient quitter l'église. Après leur départ, la messe continuait en la seule présence des fidèles instruits et baptisés. C'est pendant cette seconde partie, qu'avaient lieu la consécration et la communion.

Déroulement de la messe selon le rite romain

La consécration des espèces. La havane (Cuba)
La communion des fidèles (1991)

Le rite romain est la manière dont la plus grande partie des catholiques célèbrent la messe.

Seuls les prêtres (qui ont reçu le sacrement de l'ordre) peuvent célébrer la messe. Le prêtre peut être secondé par des aides : les diacres et d'autres servants, dont des enfants (mais ceux-ci ne peuvent consacrer les espèces).

Pendant des siècles la messe a été dite en latin. Aujourd'hui elle est dite en langue vernaculaire (la langue locale). Le déroulement de la messe peut être suivi dans un libre spécial appelé missel.

Depuis 1964, l'autel où se fait le sacrifice de la messe n'est plus accolé au mur de l'église. Le prêtre se tient face aux fidèles et non plus dos aux fidèles, comme auparavant

La messe catholique comprend plusieurs parties :

Pour célébrer la messe le prêtre dispose de vases sacrés comme le calice, où se fait la consécration du vin et la patène, une petite assiette qui sert à recevoir le pain (hostie). Les hosties consacrées destinées à la communion des fidèles sont contenues dans un ciboire. Le prêtre officiant est revêtu de vêtements spéciaux.

Vikiliens pour compléter sur la messe

Portail du christianisme   Tous les articles concernant le christianisme.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.