Moudawana

Une famille marocaine en 2006, soit après la Nouvelle Moudawana promulguée en 2004

La Moudawana, depuis le début du XXIe siècle, est le Code de la famille marocain. Il a été mis en place à l'initiative du roi Mohammed VI, qui règne sur le Maroc depuis 1999. Auparavant, depuis les années 1980, des mouvements féministes étaient nés et avaient milité pour l'amélioration du statut de la femme.

Au départ, la Moudawana était le Code du statut personnel (et des successions), mis en place peu après l'Indépendance[1] par le premier roi du Maroc[2], Mohammed V, le grand-père de Mohammed VI (entre les deux, il y a eu Hassan II).

Pour parler de la Moudawana de Mohammed VI, on emploie parfois l'expression Nouvelle Moudawana.

Citation de la Nouvelle Moudawana

Dans son préambule (p. 7), la Nouvelle Moudawana précise :

« Outre son souci d'équité à l'égard de la femme, le projet vise notamment à protéger les droits de l’enfant et à préserver la dignité de l’homme, sans se départir des desseins tolérants de justice, d'égalité et de solidarité que prône l’Islam[3]. Parallèlement, il fait une large place à l’effort jurisprudentiel de l'Ijtihad et à l'ouverture sur l’esprit de l’époque et les exigences du développement et du progrès. »

Voir aussi

Liens externes

Web associatif marocain

Source

Web institutionnel marocain

Notes et références

  1. De 1912 jusqu'au milieu des années 1950, le Maroc était notamment sous domination française.
  2. Avant Mohammed V, les souverains du Maroc portaient le titre de sultan.
  3. En français, on écrit généralement islam (sans majuscule) pour désigner la religion, et Islam (avec une majuscule) pour désigner les musulmans (ou peuples qui adhèrent à la religion islamique) ou la civilisation islamique. Ce principe s'applique à n'importe quel nom de religion. Voir, par exemple :
Portail du droit   Tous les articles sur le droit.
Portail du Maroc   Tous les articles sur le Maroc.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.