Muses

Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Muse.
Minerve accompagnée des Muses

Dans la mythologie grecque, les Muses (avec une majuscule)[1] sont les neuf filles de Zeus et de Mnémosyne (Μνημοσύνη / Mnémosyné : la Mémoire) : des déesses représentant les idées artistiques et intellectuelles des hommes et l'art de la musique.

De la Grèce à Rome

Les Grecs leur donnèrent un nom précis, mais ce sont les Romains qui leur attribuèrent un domaine de compétence. De leur nom vient celui de Musée, qui à l'origine désigne un lieu où les hommes reçoivent une éducation et où des savants font de la recherche dans tous les domaines de la connaissance.

Les neuf Muses

Leur vie était une fête

Les Muses chantaient et dansaient pendant les fêtes organisées par les dieux et pour les héros. Elles accompagnaient Apollon. Elles inspiraient aussi les poètes. Leurs récits commençaient souvent par une invocation aux Muses, comme l’Illiade et l’Odyssée d'Homère.

Voir aussi

Source

Référence

  1. « Muse ». Encyclopédie universelle Larousse 2008 (logiciel).
Portail des légendes   Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.