Nénuphar

Nénuphar jaune (Nuphar lutea)

Le nénuphar, aussi écrit nénufar, est un nom vernaculaire, peu précis, pour désigner plusieurs plantes à fleurs d'eau douce de la famille des Nymphéacées, dont les nénuphars proprement dits, mais aussi les nymphéas, célébrés par le peintre Claude Monet.

Les nénuphars et nymphéas se développent principalement dans les étangs, tout comme le lotus qui, lui, est de la famille des Nélumbonacées.

L’emblème du Bangladesh est un nénuphar.

Nénuphar ou nymphéa ?

Le vrai nénuphar

Le vrai nénuphar est le nénuphar jaune (Nuphar lutea), qui pousse à l'état sauvage dans les étangs.


Les nymphéas et le « lotus bleu »

Les autres sont des nymphéas :


Confusion commune avec le lotus

On peut remarquer que, comme souvent, les noms vernaculaires ne se préoccupent pas de rigueur scientifique : ici, un des nénuphars (qui est d'ailleurs un nymphéa) est incorrectement appelé « lotus ». On comprend qu'il soit facile de les confondre, car les deux plantes se ressemblent beaucoup : c'est en regardant de plus près que les botanistes peuvent ranger ces plantes dans deux familles différentes.

Voir aussi

Portail de la botanique   Tous les articles sur la botanique
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.