Nicée

İznik : la mosquée Verte.
États après la prise de Constantinople par les croisés en 1204

Nicée (en grec Νίκαια ; İznik, aujourd’hui, en turc) est une cité fondée vers 300 av. J.-C., tour à tour grecque, byzantine et ottomane, située dans le Nord-Ouest de l’Anatolie.

Histoire

Les conciles et l'Empire de Nicée

Nicée a été le siège des premier et deuxième conciles de Nicée (en 325 et 787) et le lieu où fut rédigé le Symbole de Nicée (wp), datant du premier concile.

Nicée fut la capitale de l’Empire de Nicée, fondé par les Byzantins après la prise de Constantinople en 1204 par les chevaliers latins et les Vénitiens participant à la quatrième croisade. Nicée perdit cette fonction de capitale quand les Byzantins reprirent Constantinople en 1261.

Numismatique

Nicée a frappé des monnaies à son nom durant l'Empire romain, puis du temps de l'Empire de Nicée, parmi lesquelles les curieuses monnaies scyphates, en forme de coupes, caractéristiques de cette époque.

İznik

Aujourd'hui, İznik est une petite ville de 22 000 habitants, au bord du lac du même nom, à 200 km d'Istanbul et 350 km d'Ankara, et à une trentaine seulement de Bursa. İznik est une ville pittoresque et aérée, avec des jardins, parsemée de bâtiments et vestiges historiques.

Pour compléter sur les Byzantins

Portail de l'Histoire   Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la Turquie — Tous les articles sur la Turquie.

40° 25′ 41″ N 29° 43′ 12″ E / 40.428, 29.72

This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.