Orthographe

Une correction orthographique

L’orthographe désigne l'ensemble des normes qui règlent la façon d'écrire dans une langue. L'orthographe facilite la compréhension de la langue de ceux qui la parlent (on dit des locuteurs).

Évolution

Les langues sont des systèmes très anciens et ont évolué sur plusieurs plans (oral et écrit). Leurs règles ne sont pas toujours logiques et sont difficiles à contrôler. C'est l'enseignement qui permet d'assurer la diffusion de ces règles.

Pourquoi est-ce important ?

Pour une raison très simple : pour être certain que ce que l'on veut dire soit bien compris par la personne qui lit ce qu'on écrit. De plus, l'apprentissage de l'orthographe permet d'apprendre la langue en profondeur.

L'orthographe, ce n'est pas simplement le fait de savoir comment les mots s'écrivent ; c'est aussi savoir comment il faut accorder en genre et en nombre les adjectifs et verbes. S'il n'est pas bien grave de ne plus savoir comment s'écrit « hippopotame », cela l'est plus d'écrire « Les pommes verte pousse sur le pommier. ». En effet, dans ce cas, l'adjectif verte est accordé en genre (sinon, on aurait écrit vert), mais pas en nombre : il manque un s, et l'on doit écrire « Les pommes vertes pousse sur le pommier ». Mais cela n'est toujours pas correct, car le verbe est à présent mal conjugué ; c'est-à-dire qu'il ne « colle » pas bien avec son sujet. Il faut ici accorder le verbe à la troisième personne du pluriel. La phrase correcte est donc : « Les pommes vertes poussent sur le pommier ».

Normalisation

Le processus de normalisation, c'est-à-dire la série d'opérations réalisée en vue de définir des règles pouvant être utilisées par le plus grand nombre, s'attache à trois éléments de la langue : sa grammaire, sa syntaxe et son orthographe (la prononciation est rarement normalisée).

La grammaire et la syntaxe concernent autant l'expression orale qu'écrite, mais l'orthographe concerne uniquement l'expression écrite. Or, la majorité des langues du monde ne possèdent pas d'écriture : elles ne sont utilisées qu'à l'oral et ne nécessitent donc pas une définition de leur orthographe.

L'orthographe est généralement divisée en deux catégories :

L'orthographe française

Pendant longtemps l'orthographe française n'était pas codifiée. Dans un même texte, on pouvait trouver le même mot écrit de manières différentes sans que cela soit considéré comme une "faute". L'édit de Villers-Cotterêts de 1539 impose l'emploi du français (la langue du roi) pour rédiger les actes juridiques. À l'époque, le mot "orthographe" désigne seulement l'art d'écrire en français (et non plus en latin).

Ce n'est qu'au XIXe siècle, que l'orthographe est codifiée. On peut y voir l'influence de la scolarisation croissante des enfants, qui uniformise l'écriture des mots. Les imprimeurs jouent également un rôle dans la codification en faisant de celle-ci un moyen d'entrée dans la profession (longtemps considérée comme l'aristocratie de la classe ouvrière).

Notons que l'orthographe d'usage (les mots) a été le sujet de nombreux projets de réformes, et même de décisions ministérielles, en grande partie inappliquées. La simplification n'est pas encore entrée dans la pratique courante. La faute d'orthographe a encore un bel avenir[1], sans parler de l'exercice des dictées.

Les pédagogues font une distinction importante entre faute (à consonance morale) et erreur : on dit une erreur de calcul, pas une faute de calcul !!!

Le correcteur orthographique

Ce n'est pas une solution miracle car il demande réflexion et choix et ne couvre pas tous les besoins notamment en grammaire (accord).

Notes et références

  1. Difficultés en orthographe : un indispensable réexamen

Voir aussi

Articles liés

Source

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Orthographe de Wikipédia.

[Page consultée le 5 octobre 2007]

Portail de l'information   Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.