Pain d'épices

Pain d'épices

Le pain d'épices est un gâteau d'origine française, devenu une spécialité d'Alsace. Ses ingrédients traditionnels sont le seigle, le miel et diverses épices (gingembre, cannelle...). Ils sont très consommés pendant les fêtes de fin d'année ; on en trouve massivement dans les marchés de Noël.

Le pain d'épices peut se vanter d'avoir des ancêtres anciens. Déjà dans l'Antiquité, les Grecs consommaient selon Aristophane des melitounta, petits pains faits de farine de sésame et enduits de miel après la cuisson. Les Romains, quant à eux, appréciaient beaucoup selon Pline l'Ancien les panis mellitus, pains frits et tartinés de miel.

Cependant, le pain d'épices actuel voit le jour en Chine, à travers le Mi-Kong, qui se diffuse dans le monde arabe pour terminer son voyage en Occident, rapporté par les Européens après les Croisades. Commercialisé dans la ville de Reims, il devient vite une spécialité alsacienne.

À partir du XVIe siècle, le pain d'épices a pris la forme d'un petit bonhomme. Le bonhomme de pain d'épices (wp), d'après la légende, serait né à la cour d'Élisabeth Ire d'Angleterre qui aurait aimé offrir à ses convives des pains d'épices leur ressemblant.

Le Musée du pain d'épices de Gertwiller, village qui fut un foyer de maîtres pain d'épiciers, retrace l'histoire de ce gâteau, à travers une documentation très précise.

Voir aussi

Portail de l'alimentation   Accédez au portail sur l'alimentation.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.