Pierre de Rosette

Pierre de Rosette, image à contraste élevé. Le démotique est au milieu, entre les hiéroglyphes et le texte en grec.

La pierre de Rosette est une stèle, découverte en 1799, pendant l'expédition d'Égypte de Napoléon Bonaparte. Rosette (Rachid en arabe) est le nom d'un village égyptien situé dans le delta du Nil, lieu de découverte de la pierre.

Elle porte un texte de loi, écrit en deux langues, le grec et l'égyptien ancien, et trois écritures, grecque, égyptien démotique et hiéroglyphique.

La pierre de Rosette est conservée au British Museum, à Londres, depuis 1801.

La pierre de Rosette, au British Museum, à Londres.
Image en haute définition, permettant la lecture détaillée des inscriptions.

Description de la pierre

Elle est constituée d'une plaque de granodiorite, roche métamorphique proche du granite. Contrairement à une opinion répandue, elle n'est pas faite de basalte, roche volcanique très différente.

La stèle mesure 114 cm de hauteur, 72 cm de largeur et 28 cm d'épaisseur.

Elle a eu longtemps l'aspect d'une dalle noire enduite de cire, dont les caractères étaient emplis de poudre de craie blanche. Un nettoyage récent a mis la pierre à nu, révélant une couleur gris foncé, avec une veine rose clair à l'angle supérieur gauche.

L'inscription

L'inscription rapporte un décret du pharaon Ptolémée V (wp) (règne de -204 à -181), décrivant la suppression d'un impôt et instituant l'ordre d'ériger des statues dans des temples.

Certaines parties de l'inscription, brisées, sont manquantes, mais l'ensemble du texte, rapporté au moins une fois dans l'une des trois versions, a été entièrement déchiffré.

Une transcription du texte de cette pierre fut utilisée par Jean-François Champollion pour déchiffrer les hiéroglyphes de l'Égypte antique, en 1821-1822.

Extrait du texte de la stèle, traduit en français 
« Attendu que le pharaon Ptolémée accomplit de nombreux bienfaits pour les temples d'Égypte et pour tous ceux qui sont sous son autorité de pharaon : il est, en effet, quelqu'un dont le cœur est bénéfique envers les dieux, quelqu'un qui a donné force argent et beaucoup de grain aux temples d'Égypte ainsi que toutes sortes de bonnes choses pour faire qu'advînt la paix en Égypte et que fussent bien fondés les temples, quelqu'un qui a aussi donné des récompenses à l'armée entière qui est sous sa haute autorité... »

Découverte

Pierre-François-Xavier Bouchard (né en 1772 et mort en 1832) a découvert la Pierre de Rosette en juillet 1799, en Égypte. Il était lieutenant. Il l'a découverte dans la ville de Rosette, dans une ancienne fortification que l'armée française était en train de restaurer : le fort Jullien.

Voir aussi

Portail de l’Égypte ancienne   Tous les articles sur l’Égypte ancienne.
Portail des langues   Tout sur les langues et la linguistique
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.