Pont transbordeur

Le pont transbordeur de Marseille, à haubans et contrepoids, détruit en 1944.

Les ponts transbordeurs sont de grands ouvrages métalliques conçus dans les années 1900 pour transporter véhicules et piétons d'une rive à l'autre d'un port, d'un canal ou d'un fleuve, dans une nacelle suspendue à un chariot roulant.

Principe de fonctionnement

Le tablier du pont était assez haut pour laisser passer les anciens grands voiliers, dont les mâts pouvaient atteindre une hauteur de près de 50 mètres.

La traction était assurée par une machine à vapeur pour les premiers ponts, puis elle a vite été remplacée par un moteur électrique.

Comparés aux anciens bacs, les ponts transbordeurs apportaient confort, rapidité, sécurité. Cependant, après la Première Guerre mondiale, on s'est aperçu que ces grands ouvrages ne suffisaient plus au trafic automobile : on ne construisit donc plus de ponts transbordeurs. Ne furent conservés que ceux qui rendaient de réels services. Les autres furent progressivement abandonnés ou démontés.

Ancien pont transbordeur de Runcorn-Widnes, Angleterre

Les huit ponts transbordeurs subsistants

Sur la quinzaine de ponts transbordeurs construits dans le monde entre 1893 et 1916, il en reste huit, dont quelques-uns sont encore en service.

Trois ponts suspendus anciens

Cinq ponts à poutres plus récents

Portail des techniques  Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.