Porsenna

Porsenna

Porsenna (en latin : Porsena) est un homme politique de l'Antiquité qui régna sur les étrusques vers le VIe siècle apr. J.-C.. Il est connu pour avoir attaqué et assiégé Rome. Il en prit alors le contrôle.

Guerre

Après avoir été chassé de son royaume pour sa cruauté, le roi de Rome Tarquin le Superbe va quérir l'aide du peuple Étrusque connu pour sa perspicacité ; convaincu, son roi, Porsenna, ordonna de lancer une attaque contre Rome.

Clélie passant le Tibre. Tableau de Jacques Stella (1635-1645)

L'attaque se montra favorable pour les Étrusques qui s'emparèrent du Janicule et blessèrent les deux consuls romains : ils avancèrent jusqu'aux portes de Rome. Là, de l'autre côté, Horatius Coclès défend seul le pont Sublicius sur le Tibre, un endroit stratégique qui donne accès à Rome. Alors qu'il retient les Étrusques sur la rive, les Romains détruisent le pont derrière lui. Une fois le pont détruit, il est donc piégé avec les ennemis. Pour leur échapper, il se jette dans le Tibre et arrive sain et sauf de l'autre côté de la berge. Cet acte fera de lui un héros romain.

Porsenna, de son côté, renonce à l'attaque pour le siège. Un jeune Romain, Scaevola entre dans le camps ennemi, et croyant qu'il assassine le roi étrusque, il tue son secrétaire qui est richement habillé. Puis, il est conduit devant Porsena.

Devant celui-ci, Scaevola prouve qu'il est prêt à se sacrifier pour Rome, pour sa patrie. Il met sa main droite dans le feu, prouve son courage et montre que la douleur n'est rien pour lui. Voyant le courage du jeune Romain, le roi est surpris : il ordonne de le faire reculer du feu, et de le laisser partir, sans le punir.

Scaevola lui déclare que 300 autres Romains sont prêts à se sacrifier pour le tuer. Le roi, pris de panique, ordonne de se replier avec son armée en échange de terre et d'otages romains.

Parmi eux, Clélie échappe à Porsenna en demandant de se baigner dans le Tibre ; une fois sur la berge, elle refuse que les soldats la voient nue. Ainsi, elle peut fuir à la nage. Porsenna exige que la jeune fille lui soit rendue. Ce qui est fait. Mais le roi, admirant son courage, la relâche et elle a le droit de partir avec plusieurs otages. Elle choisit les plus faibles : les enfants et les jeunes filles.

Portail Rome antique   Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.