Taxe carbone

La taxe carbone sert surtout à lutter contre la pollution

La taxe carbone est une taxe qui consiste à faire payer un prix (en général payé à l'État) pour chaque tonne de dioxyde de carbone ou autre gaz à effet de serre produit. Elle a pour objectif de pousser les entreprises et les personnes qui ont des activités polluantes à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre, et ainsi limiter le réchauffement climatique.

Avantages

C'est un moyen assez équitable et reconnu pour son efficacité dans un pays pour réduire progressivement ses émission de gaz à effet de serre. En effet, cela fait sentir un coût aux activités qui émettent le plus de dioxyde de carbone et amène chaque entreprise à faire des choix et calculer comment moins émettre de gaz à effet de serre pour faire des économies (changer de machines ou de procédés dans une usine, changer de mode de transport ou s'organiser pour avoir à moins se déplacer, isoler les bâtiments, etc.)

La taxe carbone rapporte de l'argent aux États qui l'adoptent. Cet argent peut alors être employé à réduire d'autres taxes (sur le travail notamment pour tenter de réduire le chômage), à financer d'autres dépenses ou simplement à réduire le déficit voire la dette de cet État.

Un prix suffisamment élevé des émissions de gaz à effet de serre rend plus rentable et encourage :

Il existe deux autres intérêts de la taxe carbone pour un pays importateur d'énergies fossiles :

Aujourd'hui la taxe carbone n'est mise en place que dans quelques pays dans le monde, mais face à l'urgence d'agir, la pression est de plus en plus forte pour qu'elle soit étendue à tous les pays.

Inconvénients

Cependant, cette taxe rend certains produits ou services plus chers (comme les transports) lorsqu'ils sont source de beaucoup de pollution[1]. Cela oblige progressivement la population, les entreprises et autres organisations à changer certaines de leurs habitudes, façons de travailler (télétravail, utiliser le Tramway pour se rendre au travail...). Cela conduit à des investissements coûteux (isoler les bâtiments, changer l'équipement des usines...) et peut amener à réduire certaines productions qui deviennent plus coûteuses.

Pour qu'une taxe carbone ne perturbe pas de façon brutale l'économie et la société, il faut qu'elle soit mise en place à un niveau faible puis qu'elle augmente petit à petit et devienne élevée au fil des ans de façon planifiée et connue à l'avance. Ainsi chacun peut s'organiser pour s'adapter à ces nouvelles conditions.

Voir aussi

  1. Combien plus cher payerions nous les choses avec une taxe carbone ?, par Jean-Marc Jancovici.
Portail de la politique   Tous les articles sur la politique.
Portail de l'économie   Tous les articles sur l'économie.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.