Titre de transport

Un ticket de bus

Un titre de transport est un petit document qui permet à une personne qui emprunte les transports en commun de voyager en règles. Il se présente sous la forme d'un billet pour les trains et les avions et d'un ticket pour les autobus et les tramways.

Rôle du titre de transport

Le titre de transport est un contrat entre celui qui transporte et celui qui se fait transporter. En fait, les transports en commun, publics ou privés, sont payants. Celui qui les emprunte se doit de payer une petite somme d'argent pour être en règle avec la société de transport. Il est obligatoire dans tout transport en commun. Le voyageur est alors « en règle ».

Le prix d'un titre de transport varie selon le moyen de transport emprunté. En effet, si ce moyen de transport est rapide et qu'il effectue son trajet sur une longue distance comme l'avion, le titre sera beaucoup plus cher[1]. En revanche, s'il s'agit d'un simple voyage en bus au sein d'une même ville, le prix sera beaucoup moins cher voire très bas[2]. Il existe des titres de transport simple qui permettent d'effectuer un voyage, ou un aller-retour.

Il existe aussi des titres qui permettent d'effectuer plusieurs voyages ou des voyages illimités sur une période de temps limitée. Cela s'appelle les abonnements. L'abonné doit payer une somme d'argent plus importante à la société de transport, qui varie selon l'abonnement choisi. Par exemple, si un abonné choisi une semaine de libre circulation sur le réseau SNCF et qu'il paye, il aura la possibilité de prendre les trains du réseau SNCF autant de fois qu'il voudra pendant une semaine.

Compostage du titre de transport

De nombreuses sociétés de transport en commun dans le monde ont mis en place un système de compostage des titres de transport. En fait, il s'agit de la mise en place de bornes automatiques ; le voyageur est obligé de mettre son titre à l'intérieur, et le voyage est enregistré. Elles permettent surtout le bon fonctionnement du réseau de transport.

Ces bornes permettent aussi d'éviter qu'un titre d'un seul voyage soit utilisé plusieurs fois. Si un voyageur ne composte pas son ticket ou billet, il est en fraude.

Contrôle et fraude

Un voyageur, lorsqu'il emprunte un quelconque transport en commun, doit impérativement avoir payé son titre de transport. S'il ne l'a pas fait, il est en fraude. La loi interdit de frauder, c'est pourquoi il existe une profession dont le but principal est de contrôler les voyageurs pour vérifier qu'ils n'aient pas fraudés. Ces personnes, qui travaillent pour les sociétés de transports, tout comme les conducteurs, sont appelés les contrôleurs.

Tout voyageur qui n'a pas payé son titre de transport et qui se fait contrôler se doit de descendre du véhicule au prochain arrêt (bus) ou à la prochaine gare pour payer une amende chère. La fraude dans un avion n'est pas possible, puisque les contrôles sont systématiques avant le décollage.

Voir aussi

Notes et références

  1. Pour un moyen de transport comme l'avion, le siège est attribué et réservé au client, c'est-à-dire que sa place est numérotée.
  2. Dans le cas d'un voyage en bus, le client paye le droit de monter dans le véhicule et d'y rester le temps du voyage. Le ticket ne garantit pas obligatoirement une place assise.

Vikilien pour compléter

Portail des transports en commun   Les articles sur les transports en commun !
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.