Trompes de Fallope

Cet article est à compléter. Il concerne la biologie.
Améliore-le ! (Aide)

Les trompes de Fallope constituent les extrémités de l'utérus, et relient les ovaires à l'utérus. Il y a deux trompes plus ou moins grandes selon les espèces : chez les oiseaux, où un seul ovaire est actif, il n'y a qu'une grande trompe, la deuxième est minuscule. Chez les souris ou les kangourous, les trompes sont si longues qu'on dit que l'utérus est bifide (en forme de Y).

Les trompes de Fallope aident l'œuf fécondé à arriver dans l'utérus pour la nidation. Les trompes sont très mobiles et cherchent l'ovule qui va être pondu par un ovaire. Une inflammation des trompes se nomme une salpingite.

Portail de la biologie   Tous les articles sur les plantes et les animaux.
Portail du corps humain   Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.