Vespasien

L'empereur Vespasien.

Vespasien (Titus Flavius Vespasianus), né en 9 près de Reate (aujourd'hui Rieti) et mort en 79 à Aquae Cutiliae, est un empereur romain qui a régné de 69 à 79. Il est le premier empereur de la dynastie flavienne.

Biographie

Famille

Sa famille est originaire de la Sabine. Vespasien est issu d'une famille de la classe moyenne : son grand-père était centurion et son père publicain. Marié à Flavia Domitilla, Vespasien a deux fils, les futurs empereurs Titus et Domitien.

Début de carrière

Il est nommé tour à tour tribun militaire en Thrace, questeur en Crète puis prêteur, et, de 43 à 47, commandant de la légion qui part conquérir la Bretagne[1]. Il devient consul en 51, puis il est nommé gouverneur de l'Afrique. En 67, l'empereur Néron le nomme gouverneur de Judée et le charge de mettre fin à la révolte des Juifs. Vespasien reprend d'abord la Galilée, puis Jéricho et Emmaüs[2].

À Rome, Néron se suicide en 68. Deux empereurs, Galba (68 - janvier 69) et Othon (janvier 69 - avril 69) lui succèdent pendant très peu de temps ; puis Vitellius (en janvier 69) et Vespasien (en juillet 69) sont proclamés chacun empereur par leurs propres légions. Alors que Vespasien se trouve à Alexandrie, l'armée du Danube qui s'est ralliée à sa cause est victorieuse des troupes de Vitellius, et celui-ci est tué en décembre 69. Vespasien laisse son fils Titus terminer la guerre en Judée et arrive à Rome en 70.

Le Colisée.

Empereur romain

Vespasien s'efforce de restaurer les finances en créant de nouveaux impôts. Par exemple, il crée une taxe sur les latrines publiques romaines (les « vespasiennes »). Son fils, Titus, lui reproche cette taxe. L'empereur montre alors l'argent récolté grâce à cette taxe et demande à son fis si l'odeur l'incommode, et Vespasien dit alors l'expression « L'argent n'a pas d'odeur ».

L'empereur est un grand bâtisseur[2], sous son règne débute la construction du Colisée, achevée en 80 ; il fait reconstruire le Capitole et fait édifier de nombreux temples.

La guerre de Judée s'achève en 74, lorsque les Romains s'emparent de la forteresse de Massada où sont réfugiés les derniers résistants juifs ; ceux-ci se suicident pour ne pas tomber aux mains de leurs ennemis.

Vespasien désigne pour lui succéder son fils Titus, qu'il nomme chef de la garde prétorienne et plusieurs fois consul au cours de son règne. Titus devient empereur après la mort de son père, en 79.

Chronologie des premiers empereurs romains

Notes et références

  1. la Grande-Bretagne
  2. 1 2 Source : Chris Scarre, Chronique des empereurs romains, Casterman, 1995

Lien externe

Précédé par Vespasien Suivi par
Vitellius Empereur romain (69-79) Titus
Portail Rome antique   Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.