Vice-président des États-Unis

Calvin Coolidge, le 29e vice-président des États-Unis.

Le vice-président des États-Unis est une personnalité politique, qui succède, remplace le président des États-Unis en cas de décès et/ou de démission. L'actuel vice-président des États-Unis est Mike Pence, entré en fonction en même temps que son président, Donald Trump le 20 janvier 2017.

Fonctions

Le vice-président des États-Unis est le premier sur la ligne de succession présidentielle. En effet, si le président meurt, démissionne, ou est destitué de ses fonctions, c'est à lui que revient le pouvoir. Le vice-président n'a pas de rôle exécutif, mais il est président du Sénat américain. Le vice-président est aussi chargé de représenter le président en son absence.

Éligibilité

Pour être élu vice-président, le candidat doit respecter les conditions suivantes :

Mandat

Le vice-président est élu pour un mandat de quatre ans, et entre en fonction en même temps que le président. Son mandat se termine en même temps que celui de son président.

Le président américain a une limite de deux mandats de quatre ans dans sa vie. Il peut donc rester président au maximum huit ans. Avant que cette règle n'ait été instaurée, un seul président a été élu pour plus de deux mandats consécutifs : il s'agit de Franklin Delano Roosevelt élu pour quatre mandats. Contrairement au poste de président, il n'y a aucune limite de mandat pour le poste de vice-président, c'est-à-dire que la même personne peut être vice-présidente une, deux fois ou plus.

Portail de la politique   Tous les articles sur la politique.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.