Zone euro

     Zone euro     État de l'UE faisant partie du MCE II, qui n'est pas obligé de rejoindre la zone euro, débat en cours (Danemark)     État de l'UE qui n'est pas obligé de rejoindre la zone euro (Royaume-Uni)     États de l'UE qui sont obligés de rejoindre la zone euro     Micro-états utilisant l'euro avec l'accord de l'UE     Pays qui ont adopté l'euro unilatéralement

La zone euro est une zone qui regroupe les pays de l'Union européenne qui ont adopté l'euro (€) comme monnaie unique.

Depuis le 1er janvier 2015, dix-neuf pays européens font partie de la zone euro.

Pays utilisant l'euro

Pays membres

Au 1er janvier 2007, les 13 pays membres de la zone euro sont : la Belgique, l'Allemagne, la Grèce, l'Espagne, la France, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, l'Autriche, la Slovénie, le Portugal et la Finlande.

Le 1er janvier 2008, Chypre et Malte ont rejoint la zone euro et sont devenus les 14e et 15e pays membres[1].

Le 1er janvier 2009, la Slovaquie a rejoint la zone euro et est devenue le 16e pays membre.

Le 1er janvier 2011, l'Estonie a rejoint la zone euro et est devenu le 17e pays membre.

Le 1er janvier 2014, la Lettonie a rejoint la zone euro et est devenue le 18e pays membre.

Le 1er janvier 2015, la Lituanie a rejoint la zone euro et est devenue le 19e pays membre.

Avenir

La République tchèque, la Pologne et la Bulgarie ne souhaitent pas encore rentrer dans la zone euro.

La Roumanie table sur le 1er janvier 2018 et la Hongrie sur le 1er janvier 2020.

Le Danemark a refusé l'euro par référendum en 2000.

La Suède a aussi refusé son entrée dans la zone euro par référendum en 2003.

Barycentre

Avant l'adhésion de la Slovénie, le barycentre géographique des douze premiers pays de la zone euro se situait en France, sur la commune de Montreuillon (Nièvre), selon les calculs de l'Institut Géographique National français. Le nouveau 'centre de la zone euro' au 1er janvier 2009 s'est déplacé vers l'est. Il se trouve désormais à proximité de la commune de Liernais (Côte-d'Or).

Pays ayant un accord avec des pays membres

En plus des pays membres de l'UEM, 3 micro-États utilisent l'euro comme monnaie officielle légalement sans être membre de l'Union européenne. En effet, ces micro-États avaient des accords avec des pays pour utiliser leur monnaie avant que la zone euro se construise, ce qui était le cas de Saint-Marin et du Vatican qui avaient des accords avec l'Italie pour utiliser la lire et de Monaco qui avait des accords avec la France pour utiliser le franc français. Ce qui leur permet d'avoir leur propre face nationale sur les pièces qu'ils émettent en euros.

Andorre, qui utilisait le franc français et la peseta espagnole au moment du passage à l'euro, s'est retrouvée de facto dans la zone euro.

Pays sans accord formel avec l’UE ou des pays membres

Le Monténégro utilise unilatéralement l’euro comme monnaie légale.

Le Kosovo (indépendant depuis le 17 février 2008) utilise l’euro au lieu du dinar serbe, dans le cadre des accords de Dayton qui ont donné mandat aux Nations unies pour l’administration de la province.

Voir aussi

Vikilien pour compléter

Note

  1. Feu vert pour l'adoption de l'euro par Chypre et Malte

Source

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Zone euro de Wikipédia.

[Page consultée le 2 octobre 2007].

Portail de l'économie   Tous les articles sur l'économie.
Portail Europe   Accédez au portail sur l'Europe.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.